Le télétravail gagne les agents publics selon le BNA 2021

Fonction publique

Selon la DINUM, les agents publics font preuve d’une plus grande capacité de travail à distance.

La Direction interministérielle du numérique (DINUM) a publié, mi-septembre, les résultats de l’édition 2021 du Baromètre numérique de l’agent (BNA 2021). Réalisée pour la troisième année consécutive, cette enquête recueille l’avis des agents de l’État sur leur environnement numérique de travail. Plus de 108 000 d’entre eux ont participé à cette édition 2021, soit un taux de réponse de 18 % (14 % en 2020). « Les résultats obtenus révèlent les efforts menés par les différents ministères pour améliorer l’environnement de travail numérique des agents et l’adapter aux nouveaux modes de travail, dans un contexte de crise sanitaire », note la DINUM. Ainsi, plus des deux tiers (70 %) des répondants déclarent être équipés en ordinateurs portables (+ 20 pts) et plus d’un quart (28 %) sont équipés de smartphones (+ 5 pts).

Ces investissements en équipements nomades impactent forcément la perception des agents sur leur capacité à travailler à distance : plus des trois quarts (78 %) déclarent être équipés pour travailler à distance (+ 10 pts), dont 35 % complètement et 43 % partiellement. « Par ailleurs, le renouvellement des postes de travail permet d’inscrire le télétravail comme tendance de fond qui se généralise chez les agents publics », ajoute le BNA 2021. De fait, près de la moitié des agents (45 %) déclarent pratiquer le télétravail au moins une fois par an, en dehors de la période liée au Covid-19 (+ 8 pts).

Les deux tiers (67 %) des agents attribuent une note supérieure ou égale à 6/10 lorsqu’il est question d’évaluer leur environnement de  travail numérique. Leur satisfaction reste stable et se révèle particulièrement marquée s’agissant de l’équipement informatique, avec 76 % des agents qui s’en déclarent satisfaits (+ 4 pts). La satisfaction en matière d’outils et d’applications mis à leur disposition progresse également, avec 72 % des agents déclarant en être satisfaits (+ 1 pt).

La transformation rapide de l’environnement de travail numérique implique une mise à niveau des services numériques offerts aux agents. Ainsi, selon la DINUM, des marges d’amélioration sont perceptibles en matière de services d’assistance d’une part, avec 71 % des agents qui s’en déclarent satisfaits (- 5 pts), et de connectivité d’autre part, dont 58 % des agents se déclarent satisfaits (- 4 pts). Enfin, cette édition 2021 du BNA révèle des attentes importantes en matière d’accompagnement et de formation. Si 89 % des agents publics déclarent bien maîtriser leur environnement de travail numérique (- 2 pts), la moitié (49 %) expriment des souhaits de formation (+ 2 pts). Les agents souhaitent être accompagnés en priorité sur les outils bureautiques (50 %) et les outils collaboratifs (34 %).

Pour en savoir plus : ne manquez pas notre web-conférence interactive en partenariat avec la MNT, SMACL Assurances, et l’ADRHGCT « Télétravail et santé : quels risques psychosociaux anticiper ? » mardi 12 octobre 2021, de 11h à 12h avec avec Florence Carruel, Médecin de prévention, Noisy-le-Grand, Présidente de l’Association de Médecine Préventive des Personnels Territoriaux, Aline Ridet, Adjointe au DGA Ressources Humaines au Conseil régional d’Île-de-France, VP de l’Association des DRH des grandes collectivités et Hugues Perinel, Journaliste, coach et médiateur, Fondateur du Réseau Service Public.

Télétravail et santé : quels risques psychosociaux anticiper ?

Posté le par

Recommander cet article