Tendance des arrêts de maladie dans les collectivités territoriales en 2013

Fonction publique

Les arrêts de maladie durent en moyenne 23 jours et l’âge moyen des absents est de 45 ans en 2013.

En 2013, 50 % des arrêts ne dépassaient pas 7 jours. Et si, la fréquence des arrêts de maladie et le nombre d’agents concernés restent stable en 2013, la durée des absences s’est accrue de 15 % depuis 2008.

Près des trois quarts des agents en maladie ordinaire (71 %) ont plus de 40 ans. L’âge moyen dans l’administration territoriale est de 45,7 ans et les arrêts de maladie durent en moyenne 23 jours.

Quant au contrôle médical (examen médical réalisé à la demande de l’employeur pour vérifier au jour de l’examen la véracité de l’arrêt), il révèle que 70 % des arrêts en 2013 sont justifiés.
 

Source : La maladie dans les collectivités territoriales Tendances 2013, Regard sur…, mai 2014

 

Weka vous propose de découvrir en téléchargement gratuit :

 

Livre blanc

Prévoir la visite médicale de reprise

Téléchargez

À l’issue d’un arrêt de plusieurs semaines en maladie ordinaire, un agent vous informe qu’il est autorisé par son médecin traitant à reprendre son activité professionnelle. Vous souhaitez en amont recueillir l’avis du médecin de prévention afin de vérifier notamment que l’organisation du poste de travail est compatible avec l’état de santé de l’agent.

Dans quels cas une visite médicale de reprise doit-elle être prévue ? Comment l’organiser ? Quel intérêt peut-elle revêtir ?

Découvrez les réponses en téléchargeant gratuitement la fiche « Prévoir la visite médicale de reprise ».

Cet extrait du service documentaire Pratique des RH territoriales vous est offert par les Éditions Weka.


 

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :
 

Weka formation

Intégrer la gestion de l’absentéisme et les procédures d’inaptitude à votre politique RH

Objectifs : conduire une politique volontariste de gestion de l’absentéisme et de l’inaptitude et sécuriser ses pratiques.


  • Conduire une politique volontariste de gestion de l’absentéisme.
     
  • Maîtriser le contexte réglementaire des constats d’inaptitude et ses conséquences.
     
  • Appréhender les exigences légales en matière de réintégration et de reclassement.
     
  • Anticiper les litiges et réduire les risques de recours contentieux.
     

L'analyse des spécialistes

  • Le service de la restauration scolaire des écoles primaires est-il obligatoire pour les communes ? Éducation

    Le service de la restauration scolaire des écoles primaires est-il obligatoire pour les communes ?

    20/02/18
    En dépit de sa vocation sociale, le service de la restauration scolaire des écoles primaires ne constitue pas un service public obligatoire. Toutefois, lorsqu’elle est créée, la cantine scolaire communale doit garantir, dans son fonctionnement, un droit au libre accès et l’absence de toute discrimination.
  • Valoriser sa démarche environnementale dans les appels d’offres publics Appel d'offres

    Appels d’offres publics : valoriser sa démarche environnementale et intégrer les critères RSE

    14/02/18
    Selon les termes de l’article 10 du décret du 25 mars 2016 pour des spécifications « d’ordre environnemental, social ou autre », les acheteurs peuvent recourir à des labels dans leur consultation afin d’inclure des critères RSE dans leur politique d’achat. La question se pose cependant de savoir si, d’un point de vue juridique, le recours à un label d'acheteur, quel qu’il soit, est de nature à porter atteinte à l’égalité de traitement des candidats et donc in fine à fragiliser juridiquement les appels d’offres ?
  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Tous les articles juridiques