L’influence des obligations familiales sur les parcours professionnels

Management

L’équilibre entre vie familiale et vie professionnelle est un enjeu essentiel pour les salariés et les collectivités territoriales.

Le principe de l’égalité professionnelle est un objectif inscrit de longue date dans le droit international. Cependant, l’arrivée d’un enfant marque le plus souvent une rupture dans les trajectoires professionnelles féminines. Et dans 98 % des cas, ce sont les femmes qui ont recours au congé parental d’éducation. À la suite d’une naissance, leur activité professionnelle décroit ainsi fortement. Or dans le même temps, l’influence sur les parcours professionnels des pères apparaît très limitée.
 

Accompagner les salariés et favoriser un congé familial équitable

Le congé familial se traduit par l’absence physique plus ou moins prolongée du salarié parent. Dans cette perspective, il apparaît important pour l’employeur d’assurer son suivi lors de cette période délicate sur le plan professionnel. Trois salariés sur quatre estiment que leur entreprise ne fait pas grand chose pour les aider à concilier vie professionnelle et vie familiale. L’objectif est alors de maintenir le lien entre la collectivité et le salarié. Il faut éviter que le congé ne constitue une rupture entre les deux parties.

Pour ce faire, les méthodes d’accompagnement des salariés varient en Europe. En Allemagne, le dispositif de suivi des agents en congé parental est par exemple obligatoire. Il intervient avant et après les interruptions de carrière pour cause de maternité. En Nouvelle-Zélande, une attention particulière est portée uniquement au retour du salarié parent au travail. Ce dernier peut bénéficier d’aménagement d’horaires, sous condition d’une ancienneté minimum de six mois.

Proposer un congé familial dans des conditions favorables permet de sécuriser la gestion de carrière des femmes. Cela rend également le congé familial plus attractif pour les salariés hommes. Ils ont ainsi l’assurance que le choix qu’ils font d’opter pour un congé familial ne les pénalisera pas dans leur évolution de carrière.

Promouvoir le rôle du père et limiter l’asymétrie des transitions professionnelles

Le désir de nombreux pères de passer plus de temps avec leurs enfants peut être empêché par une organisation rigide du travail. Face à cette situation, une logique d’appropriation du congé familial par le père doit apparaître. La transmission d’informations et la sensibilisation à l’équilibre travail – famille y contribueront. L’implication de la hiérarchie sera une condition sine qua non de réussite.

Le congé familial doit être plus équitable. L’asymétrie des transitions professionnelles entre hommes et femmes doit être limitée. Elle permettra de neutraliser l’impact du congé sur les évolutions professionnelles et les rémunérations. L’articulation entre la vie personnelle et vie professionnelle sera un facteur déterminant pour la progression de l’égalité réelle au travail entre les femmes et les hommes.

L’enjeu de l’articulation entre travail et famille est toutefois plus large que le rééquilibrage des responsabilités familiales. L’entrée massive des femmes sur le marché du travail requiert de repenser leur rôle « traditionnel » dans la sphère familiale sous l’angle de l’égalité professionnelle. Les nouveaux besoins issus de la diversification des formes de parentalité doivent aussi être pris en compte.

L’articulation des temps de vie devra ainsi intégrer pour l’avenir les mutations sociétales telles que l’émergence de nouvelles organisations du travail.

Textes de référence :

Loi n° 2012-347 du 12 mars 2012 relative à l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels dans la fonction publique, à la lutte contre les discriminations et portant diverses dispositions relatives à la fonction publique

Décret n° 2012-1061 du 18 septembre 2012 modifiant les règles applicables en matière de congé parental pour les fonctionnaires et les agents non titulaires des trois fonctions publiques
 

Source : Pour une meilleure articulation entre vie professionnelle et vie familiale, DGAFP, Édition 2013

Weka vous propose de découvrir :

Livre blanc

Instruire les demandes de congé paternité

Téléchargez

Le statut prévoit, à l’occasion de la naissance d’un enfant, l’octroi d’un congé paternité pour les jeunes pères de famille. L’agent qui souhaite bénéficier d’un congé paternité doit transmettre sa demande par écrit à l’autorité territoriale, au moins un mois avant la date à laquelle il envisage de s’absenter.

Dans quelles conditions ce congé peut-il être accordé ? Quelles sont les obligations de l’employeur ? Quelles incidences concernent l’agent ou votre collectivité ?

Découvrez les réponses en téléchargeant gratuitement la fiche « Instruire les demandes de congé paternité ».

Cet extrait du service documentaire Pratique des RH territoriales vous est offert par les Éditions Weka.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum