Convention chômage 2014

Protection sociale

La lettre circulaire n° 2014-0000034 du 5 septembre 2014 précise les modalités de mise en œuvre des dispositions de la convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage, qui concernent les taux de la contribution patronale.

La lettre circulaire n° 2014-0000034 du 5 septembre 2014 comporte, en annexe, la circulaire n° 2014-22 du 17 juillet 2014 de l’Unédic concernant les règles relatives aux contributions prévues par la convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage.

Elle détaille également les dispositions de l’accord d’application n° 25, qui rappelle les différents taux majorés applicables aux employeurs publics selon leur adhésion, qui peut être irrévocable ou révocable.
 

Texte de référence : Lettre circulaire n° 2014-0000034 du 5 septembre 2014 relative à la convention du 14 mai 2014 relative à l’indemnisation du chômage

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques