Démission suivie d’une période de réemploi : l'employeur public doit assumer seul la charge et la gestion de l'allocation chômage

Protection sociale

Les agents publics non démissionnaires ayant perdu leur emploi ont droit à un revenu de remplacement, qui leur est attribué dans les mêmes conditions et selon les mêmes modalités qu’aux salariés du secteur privé (article L5424-1 du code de travail).

Par contre, les dispositions de la question Ecrite n° 111 526, publiée au Journal Officiel de l’Assemblée Nationale du 29 novembre 2011 précisent qu’un agent territorial démissionnaire remplissant les conditions de réemploi (une reprise de travail d’au moins 91 jours ou 455 heures) est indemnisé par la collectivité territoriale si elle a été son employeur pendant la période la plus longue. Ainsi, pour un fonctionnaire, l’employeur public doit assumer seul la charge et la gestion de l’allocation chômage.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques