Non titulaires: délai à respecter entre la publicité de l'emploi et le recrutement

Protection sociale

Un délai de 8 jours entre la publicité de l’offre d’emploi et la signature du contrat de recrutement sur cet emploi ne constitue pas un délai raisonnable.

Il est important tout d’abord de préciser que la publication dans un journal spécialisé d’une annonce relative à un poste à pourvoir n’a pas d’incidence sur la légalité du recrutement au regard des exigences de l’article 41 de la loi du 26 janvier 1984 en matière de déclaration et de publicité des créations et vacances d’emploi.

Avant d’envisager le recrutement ou le renouvellement de l’engagement d’un contractuel, un délai raisonnable doit être observé par l’autorité territoriale entre la publicité effective de la création ou de la vacance de l’emploi et l’engagement de l’agent. Il s’agit de permettre aux intéressés, informés par l’effet des mesures de publicité, de soumettre auparavant leur éventuelle candidature auprès de la collectivité concernée.

Un délai de 5 semaines a été regardé comme suffisant (CAA Douai n° 06DA00680 du 4 avril 2007), ce qui n’est pas le cas d’un délai de 8 jours (CAA de Nancy n° 13NC00921 du 10 avril 2014).

 

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques