La durée minimale d'expérience requise pour exercer la fonction de maître d'apprentissage est abaissée

Statut

Le décret n° 2011-1358 du 25 octobre 2011 publié au Journal officiel du 27 octobre 2011 abaisse la durée minimale d’expérience requise pour exercer la fonction de maître d’apprentissage. Un plus grand nombre d’employeurs pourra ainsi recourir à l’apprentissage.

La durée d’expérience requise passe ainsi de 5 à 3 ans pour les personnes justifiant seulement d’une expérience professionnelle en relation avec le titre ou diplôme préparé par l’apprenti – et ne possédant pas de titre ou diplôme équivalent.

Les salariés titulaires d’un diplôme ou d’un titre relevant du domaine professionnel et d’un niveau au moins équivalent à celui préparé par l’apprenti doivent quant à eux désormais justifier d’une expérience professionnelle, en relation avec la qualification visée, de 2 ans et non plus de 3.

Les stages et les périodes de formation effectués en milieu professionnel, dans le cadre d’une formation initiale ou continue qualifiante ne sont pas pris en compte dans le calcul de la durée d’expérience requise.
 

Texte de référence : Décret n° 2011-1358 du 25 octobre 2011 relatif à l’expérience professionnelle des maîtres d’apprentissage

L'analyse des spécialistes

  • Revue de l'actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale Administration

    Revue de l’actualité juridique territoriale #1

    18/06/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019 Sécurité

    Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019

    03/06/19
    Partant du constat que les manifestations sur la voie publique sont désormais fréquemment émaillées de graves incidents et d’actes de dégradation, le législateur a décidé de s’emparer du sujet pour durcir l’arsenal juridique en vigueur et mieux prévenir ces phénomènes d’ultra violence lors de rassemblements publics1.
  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Tous les articles juridiques