Acheteur public : la mutation commence

Acheteur public

Dans le cadre des rencontres fournisseurs du 12 mai organisées par l’UGAP, une table ronde abordait le thème « L’achat public : un métier, une nouvelle organisation ».

Elle réunissait Jacques Barailler, directeur du service des achats de l’État (SAE), Marc Falize, président de l’Association des acheteurs des collectivités territoriales (AACT), Philippe Poullain, directeur des achats de la ville de Lyon et le président de l’UGAP, Alain Borowsky.

Pour Marc Falize, président de l’AACT, l’avenir de la fonction achat passe par la formation à la négociation afin que les acheteurs gagnent en efficacité. Philippe Poullain, lui, pense que la nouvelle organisation de l’achat passe notamment par un travail en amont et une bonne définition du besoin : « 50 % des économies se situent à ce niveau-là
», assène le directeur achat qui négocie dès qu’il le peut. Un travail qu’il associe au pilotage de la performance du fournisseur.
« On lui demande de proposer des plans d’amélioration mais aussi de donner son avis sur les dysfonctionnements internes à la ville afin d’améliorer notre collaboration
». Le directeur milite également pour le regroupement : « nous sommes 36 000 communes en France. Nous achetons la même chose. C’est un gâchis. Il faut que l’approvisionnement coûte le moins cher possible. Externaliser est une solution, mais avant d’y arriver, il faut très bien connaître son marché
». Jacques Barailler, pour sa part, estime que c’est en se penchant sur « la vie du marché
» qu’on peut trouver des réductions de coût. Une vie du marché à penser en amont, bien sûr.

L'analyse des spécialistes

  • rgpd-marches-acheteurs-publics Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire Fonction publique

    La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire

    25/06/18
    « La médiation accompagne un immense mouvement de l’humanité moderne : avoir le droit d’être différent, mais vivre ensemble cette différence sans souffrir ni faire souffrir, sans être détruit, ni détruire, sans vainqueur ni vaincu », cette citation de Stephen Bensimon (Panorama des médiations du monde L’Harmattan, 2010) doit aujourd’hui faire sa place en droit public.
  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Tous les articles juridiques