Menu actualité

Thématiques

Actualité

Service public de l’eau : la FNCCR craint une pénurie

Publié - par

La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) est de plus en plus sollicitée par ses adhérents qui ont du mal à s’approvisionner en produits de potabilisation et d’assainissement de l’eau. La FNCCR demande au Gouvernement de sécuriser ces approvisionnements pour éviter une rupture du service public.

Service public de l'eau : la FNCCR craint une pénurie

Devant la hausse des prix de l’énergie et le risque de pénurie des produits indispensables à la potabilisation de l’eau, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) attire l’attention du Gouvernement et lui demande de sécuriser les approvisionnements de ces produits. Dans le cas contraire, la continuité des services publics d’eau et d’assainissement pourrait être mise à mal. En effet, non seulement les prix de l’énergie ont augmenté dans des proportions inquiétantes – avec des hausses pouvant aller jusqu’à 350 %, voire davantage – mais les réactifs ou les fournitures essentielles au traitement de l’eau potable et au fonctionnement des installations (chaux, chlorure ferrique, charbons actifs, polymères…) pourraient connaître des ruptures d’approvisionnement. La hausse des prix de ces fournitures grève déjà les budgets des services d’eau ; « elle se traduira inévitablement et rapidement par des augmentations de la facture d’eau et/ou la réduction des programmes d’investissement », alerte la FNCCR.

Différents facteurs sont à l’origine des problèmes relevés : difficultés d’importation ou de transport de certains produits – venant d’Ukraine notamment -, explosion des coûts de l’énergie concernant les réactifs les plus énergivores… « sans pouvoir exclure la tentation de certains acteurs de spéculer ». La fédération et ses adhérents veulent à tout prix éviter que ce contexte ne conduise les élus à rompre le service de fourniture d’eau et d’assainissement pour les abonnés. C’est pourquoi la FNCCR invite le gouvernement à étudier avec les collectivités et, plus largement, avec les acteurs de la filière eau et leurs fournisseurs, « tous les moyens de sécuriser les approvisionnements pour garantir la continuité des services essentiels que sont la fourniture d’eau potable et l’assainissement des eaux usées ».

Martine Courgnaud – Del Ry

Découvrez l’offre WEKA Smart Masterclasse n°4 – L’imprévision et la modification des contrats en cours d’exécution, co-construite avec la Fondation Paris-Saclay Université et en partenariat avec APASP.

Cette Masterclasse se déroulera le 26 avril 2022 de 14h à 17h avec la participation de Guillaume Delaloy, Chef du Bureau de la Réglementation générale de la commande publique de la Direction des Affaires Juridiques (DAJ) du ministère de l’Économie, d’Olivier Giannoni, Directeur Juridique de l’UGAP et de Julien Prévotaux, Responsable éditorial Publishing & Media – WEKA.

Masterclasse n°4 – L'imprévision et la modification des contrats en cours d'exécution