Le volume global de la commande publique en forte hausse en 2019

Commande publique

Selon le baromètre annuel mis en place depuis 2015 par la Caisse des dépôts et l’Association des communautés de France (AdCF), la commande publique a connu une progression significative en 2019.

En effet, le volume global de la commande publique s’est élevé à 87, 5 milliards d’euros, soit 9,3 milliards de plus par rapport à l’année 2018. Avec plus de 11 % d’évolution, c’est le plus fort niveau de progression enregistré au cours des six dernières années. Les collectivités locales occupent une place centrale dans la commande publique réalisant plus de 60 % des achats publics, proportion en progression de 7 points par rapport à 2014. Cependant, bien que s’en approchant, la commande publique en 2019 ne retrouve pas les niveaux élevés des années 2012 et 2013.

Une hausse portée par les collectivités locales et leurs groupements

En 2019, comme en 2018, la hausse des achats publics est essentiellement portée par les collectivités et leurs groupements (+ 6,6 Md€, sur une hausse globale de + 9,2 Md€). Au sein de cet ensemble, les intercommunalités à fiscalité propre enregistrent, avec les départements la plus forte progression. Les collectivités et leurs groupements concentrent à eux seuls 60 % de la commande publique contre seulement 15 % pour l’État. Autre chiffre intéressant, la commande publique des bailleurs sociaux qui, après plusieurs années de baisse, est stabilisée en 2019 pour s’établir à 9,6 milliards d’euros.

Concernant l’approche régionale, la hausse de la commande publique a été positive pour l’ensemble des régions. En dehors de la région Île-de-France, trois autres régions affichent une belle progression : Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Pays de la Loire. Elles concentrent à elles seules plus de la moitié de l’évolution en volume de la commande publique en 2019.

À noter également, que la commande publique des régions Corse, Bourgogne-Franche Comté et Océan-Indien Réunion se redressent après une année 2018 plus difficile.

La commande publique par destination et par nature

Du point de vue de la dépense, le baromètre distingue celle par nature et l’autre par destination. Du point de vue de la nature, les marchés de services (32,5 milliards) et de fournitures (12,8 milliards, comme en 2018, poursuivent leur progression significative en 2019 alors que les marchés de travaux (neuf et renouvellement) peinent à retrouver le niveau de 2012 (47,6 milliards en 2012 pour seulement 27,8 en 2019).

Concernant les donneurs d’ordre, les marchés de travaux sont menés à 66 % par les collectivités et leurs groupements. D’un point de vue de la destination de la commande publique, tous les secteurs d’activités bénéficiant de la commande publique progressent. Les bâtiments publics (22,8 milliards), le logement (9,6 milliards), la voirie (12,9), le scolaire connaissent une progression plus marquée.

Fait notable, la catégorie bâtiments publics se positionne à un niveau supérieur en volume d’achat à celui de 2018 et surtout de 2012.

Source : Baromètre de la commande publique : résultats 2019, Caisse des dépôts et l’Association des communautés de France (AdCF), mars 2020

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum