Un contrat verbal suppose un accord sur une chose et sur un prix

Commande publique

En l’absence d’éléments probants de nature à justifier l’existence d’un contrat verbal, une société ne peut utilement rechercher la responsabilité contractuelle de l’acheteur aux fins d’être rémunérée des prestations réalisées.

En l’espèce, un cabinet d’architecture soutenait qu’il avait passé un contrat verbal avec une commune tendant à l’élaboration d’une étude architecturale concernant la réalisation d’un mémorial. Elle invoquait notamment un courriel de la commune relatif à une demande de devis ainsi que deux comptes-rendus de réunion. Il ne résulte toutefois pas de l’instruction que la société et la commune auraient convenu de la chose et du prix, les deux parties étant au contraire en désaccord sur l’objet de ce prétendu contrat.

 

Texte de référence : CAA de Paris, 4e chambre, 24 septembre 2021, n° 19PA00755, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quel renforcement de la protection fonctionnelle des agents publics ? Droits et obligations

    Quel renforcement de la protection fonctionnelle des agents publics ?

    24/11/21
    L'article 11 de la loi n° 2021-1109 du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République a modifié l'article 11 de la loi du 13 juillet 1983 relatif à la protection fonctionnelle.
  • Quelle amélioration de la protection des lanceurs d’alerte dans la fonction publique ? Droits et obligations

    Quelle amélioration de la protection des lanceurs d’alerte dans la fonction publique ?

    16/11/21
    La commission des lois de l'Assemblée nationale a adopté le 10 novembre dernier un texte relatif à une proposition de loi visant à améliorer la protection des lanceurs d'alerte déposée cet été. L'article 10 dudit texte consacre la possibilité pour un agent public de bénéficier de mesures de protection des lanceurs d'alerte.
  • Où en est la réforme du code de la fonction publique ? Statut

    Où en est la réforme du code de la fonction publique ?

    08/11/21
    Le législateur a autorisé le Gouvernement à procéder par ordonnance à l'adoption de la partie législative du code général de la fonction publique avant le 7 décembre 2021. Où en est la réforme aujourd'hui ?
  • Tous les articles juridiques