Un guide de recommandations pour le bon usage des marchés publics globaux de performances est mis à la disposition des acheteurs

Commande publique

L’institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité (IDRRIM) publie un guide sur l’utilisation des marchés publics globaux de performance dans le domaine de la voirie.

Ce document s’inscrit dans les travaux du comité Ingénierie de l’IDRRIM et vise à offrir aux maîtres d’ouvrages des recommandations sur l’utilisation de ce nouvel outil contractuel permis par la commande publique en routes et voirie à destination des acteurs routiers. Les marchés publics globaux de performance permettent à l’acheteur d’associer l’exploitation ou la maintenance à la réalisation ou à la conception-réalisation de prestations (de travaux, de fournitures ou de services), afin de remplir des objectifs chiffrés de performance. La particularité de ces marchés réside ainsi dans l’engagement du/des titulaire(s) à satisfaire des obligations de résultat (décrits sous forme d’indicateurs de performance). Reprenant les dispositions issues de la commande publique, le guide précise le cadre juridique dans lequel s’inscrit cet outil contractuel et offre, sur toute la durée de vie du contrat, des recommandations pour un bon usage de ces marchés.

 

Texte de référence : Du bon usage des marchés publics globaux de performance en routes et voirie, recommandations de l’IDRRIM, janvier 2019

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4 Loi Vie locale Intercommunalité

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4

    30/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ? Urbanisme

    Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ?

    15/07/19
    Le projet de loi Orientation des mobilités, actuellement soumis à la Commission mixte paritaire, a ouvert la possibilité pour les présidents de conseils départementaux, les maires et les présidents d’établissement de coopération intercommunale (EPCI) d’augmenter à 90 km/h la limite de circulation sur les routes du réseau secondaire. Cela correspond à une volonté gouvernementale de les responsabiliser.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3 Loi Blanquer Éducation

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3

    11/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques