Résultats définitifs des élections dans la Fonction publique hospitalière : la CGT en baisse mais toujours première

Dialogue social

La CGT a conservé sa première place dans la Fonction publique hospitalière lors des élections professionnelles du 4 décembre avec 31,72 % des voix, soit deux points de moins qu’en 2011, selon les résultats définitifs communiqués jeudi 11 décembre par le gouvernement.

D’après les données du ministère de la Santé, la CGT devance la CFDT, qui a recueilli près de 24,97 % des voix, un chiffre en légère hausse par rapport à 2011, où le syndicat en comptabilisait 24,4 %. Suivent FO, qui progresse d’un point avec 23,77 % des voix, et SUD, en léger recul (8,47 % des voix contre 8,86 % en 2011). La hiérarchie syndicale au sein de la Fonction publique hospitalière (FPH) est ainsi inchangée, l’Unsa restant cinquième (4,95 %) et la CFTC sixième (2,91 %).

Un peu plus d’un million d’agents, dans plus de 2 400 établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, étaient appelés à voter. Un scrutin marqué par une participation stable (50,2 %) par rapport à 2011 (50,1 %). Le taux de « participation réelle », après décompte des bulletins blancs et nuls, est de 48,18 %, précise le ministère. Sur un total de 20 sièges au Conseil supérieur de la Fonction publique hospitalière (CSFPH), la CGT en a obtenu 7, la CFDT 6, FO en a recueilli 5, contre un siège chacun pour SUD et Unsa.

Pour la première fois, jeudi dernier, l’ensemble des 5,4 millions d’agents de la fonction publique avaient été appelés à désigner simultanément leurs représentants du personnel pour 4 ans. En 2011, les agents de la Territoriale n’avaient pas voté. Ces élections dans les trois versants de la Fonction publique se sont traduites par une baisse sensible pour la CGT, qui reste tout de même le premier syndicat, tandis que FO et l’Unsa progressent.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Droit syndical et commissions paritaires dans
la fonction publique : réglementation et fondamentaux


Objectifs :

Faire le point sur la réglementation du droit syndical et sécuriser
ses pratiques

  • Maîtriser les bases de droit syndical dans la fonction publique
  • Déterminer les droits et devoirs des agents titulaires d’un mandat syndical
  • Sécuriser les prises de décisions liées à l’exercice du droit syndical
  • Permettre à chacun d’assurer sereinement son rôle au sein du dialogue social
  • Prévenir les risques de contentieux

L'analyse des spécialistes

  • Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales Urbanisme

    Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales

    11/12/18
    L'effondrement récent de deux immeubles d'habitation au centre-ville de Marseille réinterroge les acteurs publics et la population sur les pouvoirs de police du maire en matière d'habitat dégradé. En effet, quel que soit le propriétaire du bâtiment, dès lors qu'il constitue une menace pour la sécurité publique, il ne peut pas échapper au contrôle et à l'intervention de la sphère publique.
  • La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l'état civil Administration

    La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l’état civil

    29/10/18
    Intimement lié à la linguistique et obéissant aux règles grammaticales propres à chaque langue, l'usage du signe diacritique est devenu, entre les défenseurs du français et les tenants des langues régionales*, un sujet polémique qui a des implications jusque dans  l'établissement des actes de l'état civil.
  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Tous les articles juridiques