Un syndicat de police contre la création de réservistes dans la police

Dialogue social
Le premier syndicat de gardiens de la paix, Unité police SGP-FO, a de nouveau exprimé vendredi son opposition à la création de réservistes dans la police, prévue dans le projet de loi sur la sécurité intérieure Loppsi 2.

Un projet de décret instituant ces réservistes a été présenté jeudi lors d’un Comité technique paritaire (CTP) qui réunit administration et syndicats de police. Unité police SGP-FO a annoncé vendredi avoir voté contre ce projet car il prévoit de « recruter dans la réserve civile » des volontaires non professionnels qui seront dotés d’un uniforme et pourront patrouiller, selon le syndicat. « Les réservistes ne peuvent servir de palliatif au manque d’effectifs » dans la police, ajoute le Syndicat. La loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2), promulguée en mars dernier, a prévu « d’élargir l’accès à la réserve civile » de la police à « des jeunes intéressés par une expérience valorisante ». Ils disposeront d’une « formation » qui leur permettra notamment, précise le texte, « d’acquérir la qualification d’agent de police judiciaire adjoint (APJ) » et donc d’effectuer des missions de police à cet égard. En janvier dernier, le même syndicat de police avait qualifié ce projet de « semblant de +milices+ », ce qu’il n’a pas réitéré vendredi.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques