Emprunts toxiques Dexia : la dette d’une commune potentiellement réduite de 20%

Finances locales

Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) pourrait voir sa dette réduite de 20 % après la décision de justice rendue vendredi 7 mars 2014 de condamner la banque Dexia à revoir les taux d’emprunts souscrits par la ville, a  déclaré samedi le maire.

La banque en faillite devra substituer au taux variable, qui avait été fixé pour un emprunt de cinq millions d’euros contracté par la commune, le taux d’intérêt légal qui est inférieur, selon la décision rendue par le tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) rapportée par Le Parisien.

La ville a contracté une quinzaine d’emprunts du même type auprès de la banque. Selon Henri Plagnol, maire de Saint-Maur, interrogé par l’AFP, ce jugement entraînerait pour ce seul emprunt une « économie potentielle de 600 000 euros par an ».

La décision de justice pourrait « s’appliquer à tous les emprunts que la ville a souscrits avec Dexia, qui s’élèvent à 50 millions et représentent 20 % de la dette de la commune », a-t-il précisé.

L’élu espère ainsi faire des « dizaines de millions d’euros d’économie » pour la commune, parlant d’un « assainissement définitif de la dette de la ville ». « C’est une décision d’une importance capitale pour la ville de Saint-Maur, mais qui va très au-delà », a-t-il estimé.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014
 

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

CG 93 vs Dexia : une opportunité de renégociations de vos prêts bancaires suite à l’arrêt du TGI de Nanterre

Objectifs : maîtriser ce levier important permettant d’engager des discussions avec ses partenaires bancaires.


  • Évaluer la portée et l’impact financier de l’arrêt du TGI de Nanterre.
     
  • Clarifier les éléments juridiques constitutifs du recours du conseil général du 93.
     
  • Mesurer l’opportunité de contester vos prêts bancaires auprès des tribunaux.
     
  • Préparer et conduire les futures négociations avec les banques.
  • Anticiper les solutions négociées proposées par le ministère de l’Économie et des Finances.  

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum