Montreuil lutte contre l’emploi précaire des contractuels

Fonction publique

Depuis 2016, la ville de Montreuil conduit un Plan de titularisation visant les agents de catégorie C.

« La garantie d’un service public de qualité passe par l’amélioration des conditions de travail des femmes et hommes qui le mettent en œuvre, a déclaré le maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) le 12 avril. À l’heure de la casse du service public et de la stigmatisation des fonctionnaires, Montreuil agit concrètement pour lutter contre l’emploi précaire et offrir à ses agents la possibilité de se projeter dans leur avenir personnel et professionnel avec plus de sérénité. » Ce jour-là, Patrice Bessac présidait, dans son hôtel de ville, la cérémonie de mise au stage (en vue de titularisation) de 93 agents municipaux dans le cadre du Plan de titularisation initié par la ville. Engagé depuis 2016, celui-ci a déjà permis la titularisation de 266 agents de catégorie C.

Avec cette nouvelle vague de titularisation, Montreuil poursuit son action contre l’emploi précaire et pour l’égalité femmes-hommes. D’ici la fin du mandat, ce sont 350 agents de catégorie C – dont un grand nombre de femmes, plus touchées par la précarité que les hommes – qui auront été mis en stage dans le cadre du processus de titularisation, « leur permettant de gagner en sérénité et de construire leur carrière dans la fonction publique territoriale », assure la municipalité.

Pour la quatrième année consécutive, la ville de Montreuil s’engage donc « concrètement dans la défense du statut des fonctionnaires et la résorption de l’emploi précaire des contractuels, qui peuvent bénéficier du dispositif de titularisation sans concours des agents de catégorie C. » Après la mise au stage de 82 agents en 2016, de 80 agents en 2017, de 104 agents en 2018, ce seront 93 agents qui le seront au titre du plan de titularisation 2019.

Ce plan vient compléter une politique de ressources humaines qui s’enorgueillit d’allouer un budget formation de 396 000 euros (hors cotisation au CNFPT) pour permettre, notamment, d’accompagner les agents de catégorie C dans leur parcours professionnel. En 2017, la ville de Montreuil a ainsi proposé 3 646 jours de formation à 780 agents, dont 593 de catégorie C, à partir du recensement des demandes des agents. La formation des Atsem n’est pas oubliée, afin de leur favoriser l’accès aux formations qualifiantes pour accéder à ce grade. Autre volet : la professionnalisation des agents par des formations diplômantes (apprentissage, BAFD…) est également encouragée.

 

REJOIGNEZ LE RÉSEAU DE L’EMPLOI PUBLIC

Accélérez votre carrière et favorisez votre mobilité avec weka.jobs !
En un clic retrouvez les offres d’emploi qui vous correspondent proposées par les établissements publics de votre région et, grâce à un réseau de + de 120 000 professionnels, rentrez directement en contact avec vos futurs collègues.

Découvrir le réseau

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum