Résultats d’une enquête réalisée auprès des cadres territoriaux : en marche vers une carrière territoriale dynamique

Fonction publique

Afin d’enrichir les connaissances sur l’univers territorial, Éditions WEKA a lancé une enquête auprès des fonctionnaires territoriaux de catégorie A, sur la prise en main de leur carrière professionnelle. Les résultats de ce sondage OpinionWay pour Éditions WEKA offrent une vision d’ensemble, à un instant T, de leurs ressentis et perspectives d’avenir.

Du 13 décembre 2016 au 9 janvier 2017, un échantillon* de 620 cadres territoriaux (tous âges et toutes structures confondus) a ainsi répondu, via un questionnaire auto-administré en ligne, sur :

  • les critères qui ont compté dans leur choix de rejoindre la Fonction Publique Territoriale,
  • les moyens nécessaires à l’exercice de leurs missions et la reconnaissance de leur travail,
  • la vision et la préparation de l’évolution de leur carrière dans les années à venir,
  • le développement de leurs relations professionnelles.

La fierté et l’attachement

81 % des sondés sont fiers d’appartenir à la Fonction Publique Territoriale. Ils expliquent majoritairement leur engagement par leur intérêt pour le service public (67 %), la richesse de leurs missions (61 %) mais aussi par le fait d’être au service et en relation avec les citoyens (94 %). Leur attachement est aussi lié à 90 % au partage de valeurs communes.

Résultats d’une enquête réalisée auprès des cadres territoriaux : en marche vers une carrière territoriale dynamique

En quête de valorisation professionnelle

Ces cadres fondent principalement leur attachement à la Fonction Publique Territoriale sur le partage de valeurs communes fortes et la qualité des échanges avec leurs pairs.

S’ils pointent la nécessité de besoins complémentaires utiles à l’exercice de leurs missions (notamment en termes financiers et humains), ils sont satisfaits de la reconnaissance de leur travail par leurs pairs, leurs supérieurs hiérarchiques et leurs élus. Celle des citoyens quant à elle, si elle est présente, reste à développer.

Un secteur en mouvement

La Fonction Publique Territoriale connaît de nombreuses mutations : fusions de régions, de communes, développement des intercommunalités… Pour près de la moitié des sondés (53 %), les changements en cours dans l’organisation des collectivités ont et/ou auront d’ici cinq ans, des répercussions plutôt négatives sur :

  • l’efficacité de la Fonction Publique Territoriale,
  • les perspectives d’évolution professionnelle,
  • la qualité du travail.

Dans ce contexte, les enjeux prioritaires dans les années à venir résident principalement dans :

  • une meilleure organisation des moyens, nécessaire à un service public de qualité,
  • une plus grande flexibilité dans la gestion des ressources humaines et les modes de management,
  • des perspectives de carrière stimulantes,
  • une simplification de la mobilité professionnelle entre les différentes fonctions publiques,
  • une valorisation des réalisations et réussites,
  • une plus grande attractivité pour les jeunes talents.

Vers une carrière dynamique

Et demain ? Les cadres A sondés envisagent, de manière générale, poursuivre leur avenir dans la Fonction Publique et ne voient pas la mobilité comme une contrainte. À la question « Où envisagez-vous plutôt de travailler dans 10 ans ? », 48 % se projettent sur une autre collectivité, 18 % envisagent de travailler au sein d’une autre Fonction Publique, tandis que 12 % se voient rester dans la même collectivité mais en travaillant sur un autre poste. Parmi les motifs de changement invoqués : les raisons professionnelles, l’insatisfaction du poste actuel, l’évolution de carrière…, mais également le goût du défi et des nouvelles expériences. Des indicateurs forts montrent une réelle volonté de préparer cet avenir professionnel : 57 % sont actuellement en veille active pour un éventuel mouvement, et 30 % en recherche d’opportunités professionnelles.

Résultats d’une enquête réalisée auprès des cadres territoriaux : en marche vers une carrière territoriale dynamique

Les outils de valorisation

Dans cette dynamique, les cadres territoriaux agissent pour le développement de leurs relations professionnelles en :

  • entretenant leur réseau régulièrement,
  • valorisant leurs expériences à travers des événements, interventions en formation…,
  • fréquentant le tissu associatif professionnel.

Pour 52 % des sondés, le réseau professionnel constitue « un plus » et un « élément incontournable » pour 38 %. Ils utilisent comme leviers la prise de contacts directe auprès de collègues du même secteur (59 %), les réseaux professionnels en ligne (51 %), leur adhésion à des associations professionnelles (50 %) ou encore les congrès et journées thématiques (44 %).

Résultats d’une enquête réalisée auprès des cadres territoriaux : en marche vers une carrière territoriale dynamique

* L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge et de type d’établissement et de collectivité.

 

Consulter l’infographie La Fonction Publique Territoriale vue par ses cadres

 

Pour aller plus loin : consulter l’étude complète

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum