Concession de logement et principe de parité

Fonction publique

Le principe de parité doit être appliqué à l’attribution d’un logement de fonction et au montant de la redevance due pour son occupation.

Les organes délibérants des collectivités locales fixent la liste des emplois qui peuvent ouvrir droit à l’attribution d’une concession de logement par nécessité absolue de service. Les logements de fonction constituent un avantage en nature susceptible d’être attribué à un agent dès l’instant où cet avantage est nécessaire à l’accomplissement de ses fonctions ou lorsque l’agent est tenu d’accomplir un service d’astreinte. La fixation du montant de la redevance d’occupation du logement de fonction doit tenir compte des caractéristiques du bien, des valeurs locatives constatées pour des logements comparables situés dans le même secteur géographique et des conditions particulières de l’occupation du logement, notamment des sujétions éventuelles. Les modalités de prise en compte des nuisances dans la détermination du montant de cette redevance doivent aussi être examinées.

 

Texte de référence : Conseil d’État, 6e / 1re SSR, 1er octobre 2015, n° 372030, Publié au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques