Menu actualité

Thématiques

Actualité

Des outils concrets pour aider les managers intermédiaires

Publié - par

Des agents de la fonction publique d’État de la région Grand Est ont conçu des guides très complets sur les bonnes pratiques de management. Tout pour savoir manager en situation complexe, affronter des contextes compliqués et évaluer son comportement managérial.

Des outils concrets pour aider les managers intermédiaires

Planifier et mettre en œuvre l’activité, gérer une surcharge de travail, stopper un comportement inacceptable, recruter un collaborateur adapté aux besoins, faire respecter les règles, conduire le changement, utiliser les méthodes collaboratives pour stimuler la créativité des agents, développer la cohésion d’équipe, intégrer un nouvel arrivant, coopérer avec d’autres entités… Autant de situations dans lesquelles les managers intermédiaires doivent faire preuve de savoir-faire. À l’occasion d’une formation fin 2021*, les cadres intermédiaires de la fonction publique d’État de la région Grand Est ont conçu une boîte à outils pour les aider à adopter la posture adéquate. Des documents qui décrivent les bonnes pratiques de management indispensables, identifiées à partir de situations vécues et analysées ; deux référentiels complémentaires expliquent comment manager en environnement complexe et comment mesurer la maturité d’une équipe de travail.

Le recueil de bonnes pratiques décrypte dix situations fréquemment rencontrées par les managers et les analyse à travers des fiches de synthèse, en fonction de leurs objectifs ; qu’il s’agisse de développer l’intelligence collective, manager par la confiance, faire émerger le sens de l’action ou encore d’analyser sa posture professionnelle, gérer les paradoxes ou « manager » son manager…

Une série de tests aident le manager à s’auto-évaluer, afin de déterminer ses marges de progrès, et à déterminer le comportement de son équipe. Les membres de l’équipe peuvent aussi les utiliser pour évaluer leurs propres actions. Les résultats permettent de classer ensuite le service selon trois types d’équipes : une « collection d’individus », une « équipe constituée » ou une « équipe mature » (celle qui réagit rapidement, sait travailler en environnement complexe et changeant, est engagée et loyale, qui a plaisir à travailler ensemble et dont les talents sont utilisés de façon efficace…).

Le Lab’Est (cf. encadré) a accompagné les agents dans l’élaboration de ce recueil d’outils très complet. La région Grand Est, très dynamique sur les sujets RH, était déjà à l’origine d’un guide du management à distance en situation exceptionnelle, publié en seulement deux jours lors du premier confinement grâce au travail collaboratif d’une quinzaine de personnes.

Marie Gasnier

*Formation-action « Réinventer son management et bâtir l’avenir avec confiance », organisée dans le cadre de la démarche « Imaginons l’avenir des services publics de l’État du Grand Est »

Innovation territoriale

Laboratoire d’innovation territoriale chargé de créer des services publics innovants proches des attentes des usagers de la région Grand Est qui dépassent les « silos » administratifs, le Lab’EST a été inauguré fin novembre 2021. Il a été conçu par les agents de la préfecture de région et du conseil régional Grand Est, les entités porteuses du laboratoire. Les services de l’État et du conseil régional, ainsi que des agents publics et des membres de la société civile travaillent ensemble au sein du Lab’EST. Inscrit dans le cadre du contrat de plan État-région 2021-2027, le laboratoire bénéficie notamment de crédits issus du Plan de relance. Il renforce le réseau national des douze laboratoires d’innovation territoriale, dont quatre ont été créés en 2021.