Avancement de grade/promotion interne : l'examen de la valeur professionnelle est obligatoire

Management

La question écrite n° 90444 publiée au Journal Officiel du 26 juillet 2011 rappelle les obligations de l’autorité territoriale vis-à-vis de la commission administrative paritaire (CAP) en matière d’avancement de grade et de promotion interne.

Pour procéder à la consultation de la CAP sur un projet de tableau annuel d’avancement de grade, l’autorité territoriale n’est pas tenue de faire figurer sur ce projet l’ensemble des agents remplissant les conditions requises pour être promus (Conseil d’État n° 304987 du 27 avril 2011). En revanche, elle doit préalablement à la présentation du projet de tableau avoir comparé les mérites respectifs des agents mais également avoir procédé à un examen de la valeur professionnelle de chacun des agents remplissant les conditions pour être promus. Elle doit également tenir à la disposition de la commission administrative paritaire les éléments sur lesquels elle s’est fondée pour établir son projet de tableau.

L’obligation est la même pour la consultation de la commission administrative paritaire compétente en matière de projet de liste d’aptitude au cadre d’emplois supérieur ou de promotion interne (article 39 de la loi du 26 janvier 1984). Au regard de cette jurisprudence, les services des ressources humaines peuvent donc continuer leur pratique qui consiste à mener un travail préparatoire préalable à la séance de la CAP chargée de rendre un avis sur les avancements de grade et les promotions internes.

Texte de référence : QE n° 90444, JO du 26 juillet 2011

L'analyse des spécialistes

  • La rupture conventionnelle sera-t-elle bientôt possible dans la fonction publique ? Fonction publique

    La rupture conventionnelle sera-t-elle bientôt possible dans la fonction publique ?

    15/03/19
    Après une année de concertation, le Gouvernement a présenté, le 13 février 2019, le projet de loi de transformation de la fonction publique, qu'il entend désormais déposer au Parlement. Ce projet de loi vise à transformer en profondeur la fonction publique, en la rendant « plus agile, plus ouverte et plus attractive, avec des services publics plus efficaces et au plus près des territoires ».
  • Les leviers juridiques de la procédure d'abandon manifeste Urbanisme

    Les leviers juridiques de la procédure d’abandon manifeste

    26/02/19
    La procédure en état d’abandon manifeste est aujourd'hui engagée à l'initiative du maire de la commune. Avant l'intervention de la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, le maire agissait uniquement à la demande du conseil municipal. La modification de l'article L. 2243-1 du CGCT à ce sujet a permis de simplifier et d'accélérer la procédure. Cet outil peut se révéler intéressant pour obtenir du foncier nécessaire aux opérations d'aménagement des collectivités.
  • La performance au cœur de la commande publique Commande publique

    La performance au cœur de la commande publique

    19/02/19
    Le marché public global de performance est défini, au sens de l’article 34 de l’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics, comme un contrat global qui permet d’associer plusieurs prestations - l'exploitation ou la maintenance à la réalisation ou à la conception-réalisation de prestations - dans un objectif de performance chiffré.
  • Tous les articles juridiques