Avancement de grade/promotion interne : l'examen de la valeur professionnelle est obligatoire

Management

La question écrite n° 90444 publiée au Journal Officiel du 26 juillet 2011 rappelle les obligations de l’autorité territoriale vis-à-vis de la commission administrative paritaire (CAP) en matière d’avancement de grade et de promotion interne.

Pour procéder à la consultation de la CAP sur un projet de tableau annuel d’avancement de grade, l’autorité territoriale n’est pas tenue de faire figurer sur ce projet l’ensemble des agents remplissant les conditions requises pour être promus (Conseil d’État n° 304987 du 27 avril 2011). En revanche, elle doit préalablement à la présentation du projet de tableau avoir comparé les mérites respectifs des agents mais également avoir procédé à un examen de la valeur professionnelle de chacun des agents remplissant les conditions pour être promus. Elle doit également tenir à la disposition de la commission administrative paritaire les éléments sur lesquels elle s’est fondée pour établir son projet de tableau.

L’obligation est la même pour la consultation de la commission administrative paritaire compétente en matière de projet de liste d’aptitude au cadre d’emplois supérieur ou de promotion interne (article 39 de la loi du 26 janvier 1984). Au regard de cette jurisprudence, les services des ressources humaines peuvent donc continuer leur pratique qui consiste à mener un travail préparatoire préalable à la séance de la CAP chargée de rendre un avis sur les avancements de grade et les promotions internes.

Texte de référence : QE n° 90444, JO du 26 juillet 2011

L'analyse des spécialistes

  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Le régime des CCAS : qu'en est-il de l'extension des possibilités de délégation dans les CCAS ? Administration

    Le régime des CCAS : qu’en est-il de l’extension des possibilités de délégation dans les CCAS ?

    29/08/18
    Le centre communal d'action sociale, créé dans toute commune de 1 500 habitants ou plus, a pour mission d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées, et de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale.
  • Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • Tous les articles juridiques