Oui à la condamnation solidaire de l’architecte, du contrôleur technique et de l’entrepreneur !

Procédures

Les fautes commises par les trois constructeurs, qui ont failli dans les missions qui leur étaient respectivement confiées, entraînent leur condamnation solidaire à réparer les préjudices subis par le maître d’ouvrage.

En l’espèce, des travaux de construction ont dû être interrompus car les bâtiments édifiés présentaient des malfaçons d’un nombre et d’une gravité telles qu’ils étaient instables et devaient être entièrement démolis. Ces malfaçons, qui résultent de lourdes fautes d’exécution, révèlent une grave carence de l’architecte, chargé d’une mission complète, dans la direction et la vérification des travaux exécutés, ainsi qu’une faillite importante du contrôleur technique, chargé d’une mission de contrôle de la solidité des ouvrages destinée à prévenir les aléas techniques. L’entrepreneur est jugé responsable des désordres à hauteur de 60 %, l’architecte à hauteur de 30 % et le contrôleur technique pour 10 %.

 

Texte de référence : CAA Nantes, 4e chambre, 14 mai 2018, req.n° 17NT01750, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques