Âge légal de la retraite à 62 ans et alignement entre le public et le privé

Retraite

L’âge légal de la retraite est porté à 62 ans. Seuls les Françaises et les Français ayant commencé à travailler avant leur 18 anniversaire échappent à cette réforme. L’alignement des cotisations retraites entre le public et le privé se fera en 10 ans.

Mercredi 16 juin 2010, Éric Woerth, le ministre du Travail a dévoilé les arbitrages du gouvernement sur la réforme des retraites. L’âge légal de départ va être progressivement porté à 62 ans d’ici 2018, contre 60 ans aujourd’hui et la durée de cotisation à 41 ans et un trimestre en 2013, puis 41,5 ans en 2020.

Âge légal de départ en retraite

L’âge légal augmentera ainsi de quatre mois par an à partir du 1er juillet 2011 et cette augmentation se fera par année de naissance. Ce report devrait permettre, selon Éric Woerth, d’économiser 19 milliards d’euros en 2018. L’âge légal des régimes spéciaux ne sera quant à lui relevé qu’à partir du 1er janvier 2017.

Selon le ministre du Travail, c’est la seule solution pour permettre de ramener le déficit des régimes de retraites à 7,8 milliards d’euros en 2015, au lieu de 16,8 milliards prévus en 2010, et à l’équilibre en 2018.

Alignement des cotisations entre le public et le privé

Éric Woerth a également précisé que le gouvernement propose également d’aligner les cotisations retraites des fonctionnaires sur celles du secteur privé en 10 ans, les faisant passer de 7,85 % à 10,55 %. Est également proposé la fermeture, dès 2012, du dispositif de départ anticipé pour les fonctionnaires parents de trois enfants ayant 15 ans de service.

Par ailleurs, « quand la pénibilité du travail est avérée, l’âge légal de départ sera maintenu à 60 ans », a ajouté le ministre qui a précisé que cela concernait les salariés en situation « d’usure professionnelle » et ayant une incapacité physique « constatée » supérieure ou égale à 20 %.

Christophe Belleuvre

Texte de référence :

  • Conférence de presse d’Éric Woerth du 16 juin 2010

L'analyse des spécialistes

  • Loi Élan : focus sur le PLU Urbanisme

    Loi Élan : focus sur le PLU

    18/04/19
    La loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, dite loi Élan, contient un certain nombre de dispositions relatives aux documents d’urbanisme, et plus particulièrement au plan local d’urbanisme (PLU).
  • La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification Urbanisme

    La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification

    16/04/19
    La loi Élan du 23 novembre 2018 participe de la stratégie « logement » initiée par le gouvernement. Elle s’articule autour de quatre objectifs politiques : construire plus, mieux et moins cher ; faire évoluer le logement social ; répondre aux besoins de chacun ; améliorer le cadre de vie.
  • Les apports de la loi Élan quant à l'urbanisation du littoral Urbanisme

    Les apports de la loi Élan quant à l’urbanisation du littoral

    05/04/19
    La loi Élan est entrée en vigueur le 25 novembre 2018. Certaines de ses dispositions concernent notamment les communes du bord de mer puisqu'elles viennent assouplir la loi Littoral en permettant l’urbanisation du littoral. Jean-Baptiste Dubrulle, Avocat associé, et Kévin Holterbach, Avocat, tous deux chez Bignon Lebray, nous apportent des précisions sur le volet littoral de la loi Élan.
  • Tous les articles juridiques