Âge légal de la retraite à 62 ans et alignement entre le public et le privé

Retraite

L’âge légal de la retraite est porté à 62 ans. Seuls les Françaises et les Français ayant commencé à travailler avant leur 18 anniversaire échappent à cette réforme. L’alignement des cotisations retraites entre le public et le privé se fera en 10 ans.

Mercredi 16 juin 2010, Éric Woerth, le ministre du Travail a dévoilé les arbitrages du gouvernement sur la réforme des retraites. L’âge légal de départ va être progressivement porté à 62 ans d’ici 2018, contre 60 ans aujourd’hui et la durée de cotisation à 41 ans et un trimestre en 2013, puis 41,5 ans en 2020.

Âge légal de départ en retraite

L’âge légal augmentera ainsi de quatre mois par an à partir du 1er juillet 2011 et cette augmentation se fera par année de naissance. Ce report devrait permettre, selon Éric Woerth, d’économiser 19 milliards d’euros en 2018. L’âge légal des régimes spéciaux ne sera quant à lui relevé qu’à partir du 1er janvier 2017.

Selon le ministre du Travail, c’est la seule solution pour permettre de ramener le déficit des régimes de retraites à 7,8 milliards d’euros en 2015, au lieu de 16,8 milliards prévus en 2010, et à l’équilibre en 2018.

Alignement des cotisations entre le public et le privé

Éric Woerth a également précisé que le gouvernement propose également d’aligner les cotisations retraites des fonctionnaires sur celles du secteur privé en 10 ans, les faisant passer de 7,85 % à 10,55 %. Est également proposé la fermeture, dès 2012, du dispositif de départ anticipé pour les fonctionnaires parents de trois enfants ayant 15 ans de service.

Par ailleurs, « quand la pénibilité du travail est avérée, l’âge légal de départ sera maintenu à 60 ans », a ajouté le ministre qui a précisé que cela concernait les salariés en situation « d’usure professionnelle » et ayant une incapacité physique « constatée » supérieure ou égale à 20 %.

Christophe Belleuvre

Texte de référence :

  • Conférence de presse d’Éric Woerth du 16 juin 2010

L'analyse des spécialistes

  • Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales Urbanisme

    Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales

    11/12/18
    L'effondrement récent de deux immeubles d'habitation au centre-ville de Marseille réinterroge les acteurs publics et la population sur les pouvoirs de police du maire en matière d'habitat dégradé. En effet, quel que soit le propriétaire du bâtiment, dès lors qu'il constitue une menace pour la sécurité publique, il ne peut pas échapper au contrôle et à l'intervention de la sphère publique.
  • La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l'état civil Administration

    La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l’état civil

    29/10/18
    Intimement lié à la linguistique et obéissant aux règles grammaticales propres à chaque langue, l'usage du signe diacritique est devenu, entre les défenseurs du français et les tenants des langues régionales*, un sujet polémique qui a des implications jusque dans  l'établissement des actes de l'état civil.
  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Tous les articles juridiques