L'allotissement de l'ingénierie publique : non à la consultation par marché séparé !

Achats

Si l’allotissement est la règle, la mission de maîtrise d’œuvre justifie qu’un marché global soit attribué à une équipe composée d’un maître d’œuvre concepteur groupé avec d’autres bureaux d’étude et de conseil.

La mission de maîtrise d’œuvre constitue un tout difficilement séparable : il ne saurait exister de manière indépendante une réponse architecturale aux côtés d’une réponse technique et d’une réponse économique. L’équipe de maîtrise d’œuvre est donc constituée, en fonction de la complexité et de l’importance globale de l’opération, d’un architecte concepteur, d’un ou plusieurs techniciens (bureaux d’études techniques), d’un économiste, d’un coordonnateur de chantier voire d’autres intervenants. La décomposition en lots séparés de cette mission risquerait donc « de rendre techniquement difficile ou financièrement coûteuse l’exécution des prestations » (art. 10 du Code). Par ailleurs, l’ 51 du CMP laisse la liberté aux entreprises de répondre en groupement (question écrite n° 17185, JOAN du  avril 2011, p. 3972).

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques