Quid du droit de préférence aux productions agricoles locales ?

Achats

Le gouvernement envisage de donner, à offre équivalente, un droit de préférence aux productions agricoles achetées directement auprès des producteurs.

Une réponse ministérielle publiée au JO Sénat du 13 janvier 2011 annonce que, dans le cadre d’un projet de décret modifiant le code des marchés publics, un droit de préférence à égalité d’offres (art. 53 du Code) pourrait être accordé pour favoriser les circuits courts de commercialisation de produits alimentaires. L’objectif est la mise en place d’une nouvelle gouvernance alimentaire à l’échelle des territoires pour contribuer à une agriculture durable. Ce projet de décret préparé par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie est actuellement en concertation interministérielle pour être transmis par la suite au Conseil d’État.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques