Quel est le droit à indemnité d'un candidat dont l'offre, classée en deuxième position, ne pouvait être qualifiée d'inacceptable ?

Appel d'offres

La circonstance, que l’offre d’un concurrent évincé ait été examinée, classée et rejetée, ne fait pas obstacle à ce que le pouvoir adjudicateur puisse se prévaloir du caractère inacceptable de cette offre devant le juge du contrat, y compris pour la première fois en appel.

L’entreprise arrivée seconde et dont l’offre ne pouvait être qualifiée d’inacceptable a été privée d’une chance sérieuse d’obtenir le marché. Elle est en droit d’obtenir l’indemnisation du manque à gagner mais uniquement sur la période d’exécution initiale du contrat, avant reconduction. Le calcul de l’indemnisation ne peut correspondre à la période totale d’exécution du marché, reconductions comprises.

 

Texte de référence : CAA de Lyon, 4e chambre, 2 avril 2020, n° 18LY00075, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal Administration

    Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal

    14/12/20
    Deux semaines après l’annonce du gouvernement, le Conseil d’État confirme la fermeture des remontées mécaniques à Noël. Mais qu’en est-il des stations de ski ?
  • Tous les articles juridiques