Sélection des candidatures et Commission d'appel d'offres (CAO)

Appel d'offres

Christian Estrosi, ministre chargé de l’industrie, a précisé dans une réponse parlementaire les cas dans lesquels la Commission d’appel d’offres (CAO) peut intervenir.

Dans le cadre d’une procédure négociée dans une collectivité locale, c’est à « l’exécutif local de désigner la personne compétente pour établir la liste des candidats invités à négocier (…) Il en va ainsi des marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs comme de ceux qui sont passés par les entités adjudicatrices », répond-il. Une désignation qui sera conforme aux règles fixées par le Code général des collectivités territoriales (CGCT).

Dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres restreint, c’est la Commission d’appel d’offres (CAO) qui établit la liste des candidats comme l’explique l’article 61 du Code des marchés publics (CMP). « Dans la mesure où l’article 142 du Code des marchés publics rend ces dispositions applicables aux marchés passés par les entités adjudicatrices, la commission d’appel d’offres est donc compétente pour arrêter la liste des candidats invités à présenter une offre dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres restreint », termine le ministre.

Valérie Siddahchetty

Texte de référence :

  • Question orale sans débat n° 0772S de la sénateur UMP Marie-Thérèse Bruguière (Hérault) du 21 janvier 2010. Réponse publiée au JO Sénat le 17 février 2010.

Source Internet :

L'analyse des spécialistes

  • L'entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ? Santé

    L’entretien individuel dans la fonction publique hospitalière, outil de mesure pertinent de la valeur professionnelle ?

    03/07/20
    Le remplacement de la notation par l’entretien professionnel dans la fonction publique hospitalière vise à retisser le lien - altéré par le système de notation - entre la valeur professionnelle de l’agent, sa rémunération et le déroulement de sa carrière.
  • Second tour des élections municipales et procurations Élus

    Second tour des élections municipales et procurations

    23/06/20
    L'actualité récente relative au second tour des élections municipales, notamment les articles dans la presse faisant état de manœuvres frauduleuses en ce qui concerne l'établissement des procurations, a relégué en arrière-plan deux textes récents qui assouplissent les conditions des procurations pour lutter contre l'abstention. Toutefois, une vigilance sera nécessaire pour garantir la sincérité du scrutin.
  • La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020 Élus

    La constitutionnalité de la loi du 23 mars 2020

    18/06/20
    La loi du 23 mars 2020 a maintenu le premier tour du 15 mars 2020 et reporté le second tour des élections municipales. Dans une décision n° 2020-849 QPC du 17 juin 2020 M. Daniel D. et autres, le Conseil constitutionnel a jugé que cette loi est conforme à la Constitution1.
  • Tous les articles juridiques