Article 10 du CMP : la dispersion géographique prise en compte

Commande publique

Le Conseil d’État a rejeté le recours de la région Réunion contre une décision du juge des référés de suspendre son marché de gardiennage et de surveillance pour manquement à l’obligation d’allotir.

Le contrat, conclu le 29 mai 2009, devait être exécuté dans quatre villes de l’île (Saint-Denis, Saint-Louis, Saint-Pierre et Saint-Benoît), mais la collectivité a eu recours à un marché global qu’elle a attribué à une seule et même entreprise. Pour les juges, « le marché faisait bien apparaître des prestations distinctes à raison de la répartition géographique des sites objet du marché de surveillance
». Et « la région Réunion ne justifiait pas se trouver en présence de l’une des exceptions prévues par l’article 10 du Code des marchés publics
». Les résultats de la consultation ont d’ailleurs montré qu’il existait une concurrence dans ce secteur sur l’île puisque la collectivité a reçu six offres à son marché.

La haute juridiction a, dans cet arrêt, également précisé la procédure de référé suspension lorsqu’elle est enclenchée par le préfet. Le juge des référés de la CAA de Bordeaux avait omis de communiquer à la collectivité un mémoire en défense présenté par le préfet. « Aucune disposition ne dispense la procédure de référé engagée par le préfet en vue d’obtenir la suspension d’un acte d’une collectivité territoriale, prévue à l’article L. 2131-6 du Code général des collectivités territoriales, du respect des exigences de communication des mémoires prescrites à l’article R. 611-1 du Code de justice administrative
», a rappelé le juge suprême.

CE, 23 juillet 2010,
Conseil régional de la Réunion, req. n° 338367.

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques