Concessions d’autoroutes : des règles de publicité spécifiques

Concurrence

Le 30 septembre 2009, le Conseil d’État a rendu un arrêt qui précise la nature des sociétés privées concessionnaires d’autoroutes et la compétence du juge des référés précontractuels.

Les sociétés concessionnaires d’autoroutes à capitaux purement privés sont désormais classées dans la catégorie des personnes soumises à la loi du 3 janvier 1991 sur la transparence. « Au vu de la nature du contrôle exercé sur leur gestion par l’État
», elles « ne peuvent être regardées comme des pouvoirs adjudicateurs […] au sens de l’article 3 de l’ordonnance du 6 juin 2005
», estime-t-il dans sa décision.

Aussi, lorsque ces sociétés passent des marchés de travaux (bâtiment et génie civil), elles doivent respecter les règles prescrites dans la législation sur la transparence. Dans ses articles 9, 10 et 11, la loi fixe un seuil de 4,984 millions d’euros (arrêté du 9 février 1994 pris en application de la loi du 3 janvier 1991) au-delà duquel des mesures de publicité (mais non de concurrence) sont obligatoires. En deçà, le concessionnaire est libre. Autre effet, le juge des référés précontractuels n’est compétent que pour connaître des litiges relatifs à des marchés dont le montant est supérieur à ce seuil.

Conseil d’État, 30 septembre 2009,
Société des Autoroutes Rhône-Alpes, req. n° 326424.

L'analyse des spécialistes

  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Quelle répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure ? Sécurité

    Quelle répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure ?

    29/09/21
    Le projet de loi relatif à la responsabilité pénale et à la sécurité intérieure envisage de renforcer la répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure.
  • Tous les articles juridiques