Pas d'action directe d'un sous-traitant régulièrement accepté

Exécution des marchés

Un sous-traitant, qui a bénéficié du paiement direct prévu par la loi du 31 décembre 1975, ne peut se prévaloir des dispositions de ce même texte ouvrant une action directe du sous-traitant à l’encontre du maître de l’ouvrage.

Les dispositions du titre II de la loi du 31 décembre 1975, relatives au paiement direct des sous-traitants, s’appliquent, en vertu de l’article 4 de la même loi applicable à l’époque du litige, « aux marchés passés par l’État, les collectivités locales, les établissements et entreprises publics ». Le titre III de la même loi, qui ouvre aux sous-traitants une action directe contre le maître de l’ouvrage, si l’entrepreneur principal ne paie pas les sommes qui sont dues en vertu du contrat de sous-traitance, s’applique, selon l’article 11 de la loi, « à tous les contrats de sous-traitance qui n’entrent pas dans le champ d’application du titre II ».

 

Texte de référence : CAA de Paris, 6e chambre, 5 février 2020, n° 17PA03593, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l'état d'urgence sanitaire en 2021 ? Élus

    Comment réunir des conseils municipaux et communautaires pendant l’état d’urgence sanitaire en 2021 ?

    20/01/21
    Dans quelle mesure le projet de loi déposé le 13 janvier 2021 autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, s‘il est adopté en l'état, va-t-il prolonger les mesures dérogatoires en matière de réunions des conseils municipaux et communautaires ?
  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Tous les articles juridiques