En hausse dans toute la fonction publique, l’emploi augmente un peu plus dans la FPT, selon l’Insee

Fonction publique

En 2019, l’emploi a augmenté dans les trois versants de la fonction publique. Dans la fonction publique territoriale, après une baisse consécutive de trois ans, la hausse de l’emploi s’est élevée à 0,5 %.

Après avoir baissé de 0,4 % entre 2017 et 2018, l’emploi dans la fonction publique a connu une hausse de 0,3 % en 2019, revenant ainsi quasiment à son niveau antérieur, selon une étude de l’Insee publiée en décembre 2020. Cela représente 17 400 agents supplémentaires, qui portent ainsi la fonction publique à 5,66 millions de salariés, contrats aidés compris. Or, la baisse du nombre de contrats aidés entamée en 2018 s’étant poursuivie dans les trois versants de la fonction publique (27 100 de moins en 2019, soit une baisse de 34,4 %), les autres effectifs ont donc augmenté davantage. Les contrats aidés étaient 44 500 de plus en 2019 soit + 0,8 %, après une hausse de 0,7 % en 2018. Fin 2019, l’ensemble de la fonction publique comptait 51 700 contrats aidés ; une partie des anciens bénéficiaires de ces contrats étaient encore dans la fonction publique en 2019, en tant que contractuels de droit public. En équivalent temps plein, le volume annuel de travail, contrats aidés compris, a augmenté de 0,3 %, après avoir baissé de 0,4 % en 2018.

Après deux années de quasi-stabilité, l’emploi de la fonction publique de l’État retrouve une hausse modérée en 2019 (+ 0,2 %). L’Insee note que le nombre de contractuels a surtout beaucoup augmenté dans les établissements publics (+ 28 600 emplois, soit + 2 %), compensant la baisse de 18 600 contrats aidés, notamment dans les établissements des ministères en charge de l’Enseignement. À l’inverse, l’emploi diminue légèrement dans les ministères (- 0,3 %). C’est le cas, en particulier, à l’Éducation nationale (- 5 100 emplois, soit − 0,5 %), dans les ministères économiques et financiers (− 1 400 emplois, soit − 1 %) ainsi qu’à l’environnement et au logement (− 1 000 emplois, soit − 2 %).

Dans la fonction publique territoriale, qui avait connu une baisse consécutive pendant trois ans, l’emploi augmente de 0,5 % en 2019, y compris pour les contrats aidés. C’est une progression un peu supérieure à celle de la fonction publique dans son ensemble qui s’élève à 0,3 %, rappelons-le. Régions et départements affichent une baisse apparente de l’emploi, de 0,7 % ; il s’agit en réalité d’un jeu d’écritures, conséquence de la fusion du département et de la commune de Paris, qui sont regroupés sous l’entité Ville de Paris depuis le 1er janvier 2019 – classée avec les communes. Ce regroupement est donc à l’origine d’une partie de la hausse de l’emploi de 0,8 % relevée dans le secteur communal. À noter également que dans le secteur communal, hors Paris, l’emploi progresse de 0,5 % ; c’est davantage que dans les régions et départements où l’augmentation est seulement de 0,4 %.

Enfin, dans la fonction publique hospitalière (FPH), l’emploi a augmenté dans les hôpitaux (+ 0,2 %) et dans les établissements médico-sociaux (+ 1,2 %). Au total, la hausse des effectifs de la FPH en 2019 s’élève à 0,3 %, après avoir baissé de 0,2 % en 2018.

Marie Gasnier

REJOIGNEZ LE RÉSEAU DE L’EMPLOI PUBLIC

Accélérez votre carrière et favorisez votre mobilité avec weka.jobs !
En un clic retrouvez les offres d’emploi qui vous correspondent proposées par les établissements publics de votre région et, grâce à un réseau de + de 120 000 professionnels, rentrez directement en contact avec vos futurs collègues.

Découvrir le réseau

Posté le par

Recommander cet article