Fonction publique : télétravail renforcé en « zones d’alerte », annonce Amélie de Montchalin

Fonction publique

Le télétravail des agents publics va être renforcé dans les secteurs géographiques considérés comme « zones d’alerte renforcée ou maximale », a annoncé mardi 6 octobre 2020 à la presse la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Amélie de Montchalin.

« Une circulaire sera signée et publiée en ce sens mardi soir, adressée à tous les ministres, indiquant que le télétravail doit être favorisé en ce qu’il participe à la démarche de prévention », a déclaré Mme de Montchalin lors d’un point presse téléphonique.

« On incite très fortement les chefs de service et les employeurs, en particulier dans les zones d’alerte renforcée et les zones d’alerte maximale, à ce que deux à trois jours de télétravail par semaine soient intégrés dans les organisations de travail quand cela ne nuit pas à la continuité du service public », a-t-elle précisé.

La ministre a insisté sur la mise en place de ce télétravail renforcé « dans le cadre d’un dialogue social de qualité et suivi » également « au niveau déconcentré » et « dans des conditions de mise en œuvre » adéquates. Elle a rappelé qu’« une enveloppe de 200 millions d’euros » doit être consacrée au déploiement d’outils à distance dans le plan de relance.

Hors enseignants, le télétravail concernait mardi 6 octobre « 20 % des agents publics de l’État équipés comme au bureau, contre 12 % en mars, et avec un objectif de 25 % fin 2020 », a précisé la ministre.

La circulaire « a vocation à être adaptée aux fonctions publiques territoriale et hospitalière », a-t-elle ajouté.

Concernant le télétravail dans la fonction publique de manière plus générale, comme pour le secteur privé, la ministre a indiqué qu’une réflexion était en cours et que des réunions avec les organisations syndicales et les employeurs étaient « programmées » afin de « voir, au-delà de la crise, comment on organise les espaces de travail et comment on équipe les agents ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article