MAPA : indiquez les documents utilisés pour sélectionner les candidatures

MAPA

Dans le cadre d’un marché à procédure adaptée (MAPA), dès l’engagement de la procédure d’attribution du marché, les acheteurs publics doivent fournir les « informations appropriées
» à la sélection des candidatures dans l’avis d’appel public à la concurrence ou le cahier des charges tenu à disposition des candidats.

Cela suppose que le pouvoir adjudicateur indique les documents ou renseignements au vu desquels il entend opérer la sélection des candidatures, explique le Conseil d’État dans son arrêt du 24 février 2010 (Communauté de communes de l’Enclave des Papes
, req. n° 333569). Il ajoute : « L’information appropriée des candidats n’implique en revanche pas que le pouvoir adjudicateur indique les conditions de mise en œuvre des critères de sélection des candidatures.
»

Le Conseil d’État complète ici sa jurisprudence ANPE
du 30 janvier 2009 (req. n° 290236). Il indiquait alors que les pouvoirs adjudicateurs devaient annoncer les critères de sélection des offres dès le début de la procédure.
Il est à noter que la Haute juridiction a censuré, dans cette affaire, la formulation employée par le pouvoir adjudicateur, à savoir : « Conformité administrative des documents exigés à l’appui des candidatures, garanties et capacités techniques, financières et professionnelles.
» Elle a estimé que le pouvoir adjudicateur ne donnait pas aux entreprises candidates les éléments indispensables pour savoir comment il entendait procéder à la sélection des candidatures.

Retrouvez tous les arrêts cités dans cet article sur le site

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques