Pas d'indemnisation des travaux supplémentaires au titre des sujétions techniques imprévues si la cause n'est pas extérieure aux parties

Marché public de travaux

Ne peuvent être regardées comme des sujétions techniques imprévues que des difficultés matérielles rencontrées lors de l’exécution d’un marché, présentant un caractère exceptionnel imprévisible lors de la conclusion du contrat, et dont la cause est extérieure aux parties.

En l’espèce, l’allongement de la durée d’exécution du chantier résulte essentiellement des fautes commises par la commune dans la conception même de son marché de travaux. L’absence de réalisation d’un diagnostic de l’existant, eu égard à la nature même du bâtiment, a conduit à la découverte tardive de contraintes non prévues initialement, nécessitant la modification du programme en cours d’exécution des travaux. En outre, ces carences ne pouvaient échapper à un entrepreneur normalement diligent. Dans ces conditions, quand bien même les retards cumulés auraient entraîné un bouleversement de l’économie du contrat le liant au maître d’ouvrage, l’entrepreneur n’établit pas avoir été confronté dans l’exécution du marché à des sujétions imprévues présentant un caractère exceptionnel et imprévisible, dont la cause est extérieure aux parties.

 

Texte de référence : Cour administrative de Nancy, 4e chambre, 13 octobre 2020, n° 18NC01258, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ? Élus

    Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ?

    07/04/21
    Dans quelle mesure les pouvoirs de police du maire sont-ils renforcés après le vote par la commission mixte paritaire1 du texte de la proposition de loi pour une sécurité globale préservant les libertés qui prévoit d'expérimenter l'élargissement du domaine d'intervention de la police municipale sur la voie publique ?
  • Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ? Administration

    Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ?

    23/03/21
    L'article 34 du projet de la loi 4D1 envisage la question des transferts de personnel dans la mise en œuvre des compétences de l'État transférées aux collectivités territoriales. Ces dispositions sont appelées à être modifiées lors du débat parlementaire.
  • Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ? Passation des marchés

    Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ?

    17/03/21
    Les centres communaux (et intercommunaux) d'action sociale (CCAS/CIAS) ne peuvent pas être exonérés d'avoir recours à une commission d'appel d'offres (CAO) pour passer leurs marchés publics formalisés.
  • Tous les articles juridiques