Encadrement supérieur dans la fonction publique

Parité

Le décret n° 2014-1747 du 30 décembre 2014 complète les modalités relatives aux nominations équilibrées dans l’encadrement supérieur de la fonction publique.

Une déclaration annuelle comportant par emploi et type d’emploi le nombre de nominations de l’année écoulée par sexe doit être déposée auprès du comptable public au plus tard le 30 avril de chaque année.

Les déclarants sont les collectivités territoriales et les établissements publics intercommunaux (EPCI), à l’exception, des communes et EPCI de 80 000 habitants et moins. Le taux minimal de 40 % devra être désormais atteint en 2017 et la contribution financière versée en cas de non-respect de cette disposition due pour les années 2015 à 2016.
 

Texte de référence : Décret n° 2014-1747 du 30 décembre 2014 modifiant le décret n° 2012-601 du 30 avril 2012 relatif aux modalités de nominations équilibrées dans l’encadrement supérieur de la fonction publique

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques