Rémunération des accueillants familiaux

Rémunération

L’indemnité d’entretien est exonérée alors que l’indemnité de mise à disposition d’une pièce est imposable.

Le revenu imposable des assistants familiaux est composé des éléments de rémunération et des indemnités pour l’entretien et la nourriture de l’enfant, une somme forfaitaire représentative de frais d’entretien et d’hébergement étant déduite de ce montant total.

Cette somme forfaitaire s’élève à quatre ou cinq fois le smic horaire par jour et par enfant (art. 80 sexies du Code général des impôts). Le revenu imposable des accueillants familiaux est constitué de la rémunération pour service rendu et d’une indemnité éventuelle en cas de sujétions particulières.

L’indemnité d’entretien est exonérée alors que l’indemnité de mise à disposition d’une pièce est imposable. En cas de location ou sous-location, une exonération est possible en application de l’article 35 bis du Code général des impôts.

 

Texte de référence : Question écrite n° 87491 du 7 septembre 2010

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques