Meurthe-et-Moselle : des postes temporaires pour préparer le reclassement

Santé et sécurité au travail

Les agents en reclassement peuvent se porter candidats pour des postes de courte durée, mis à disposition des services par la direction des ressources humaines. Ils bénéficient également d’un accompagnement et de formations. Un moyen de rebondir sur des situations pérennes, vers une nouvelle carrière.

Inaptitude physique, lassitude au travail, nouvelles compétences, reprise après une longue maladie… : liées à des causes diverses, les demandes de reconversions et de reclassements professionnels sont fréquentes. Au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, l’agent en reclassement peut être mis temporairement à disposition d’un autre service, afin de préparer sereinement une nouvelle phase de sa carrière, adaptée à ses capacités et à ses aspirations. Ce qui lui donne le temps d’acquérir de nouvelles compétences et d’envisager un nouveau poste pérenne. Un chargé de mission à la DRH (catégorie A) suit leur parcours. En effet, un accompagnement individuel, obligatoire et formalisé par un contrat, comprend des formations, des évaluations et, si nécessaire, un suivi par la psychologue du travail.

L’agent à reclasser quitte son emploi initial et il est placé sur un poste « rebond » en attendant son affectation définitive. Ce sont des postes permanents, en sureffectif, rattachés à la DRH et mis à disposition d’un service, entre six mois et deux ans maximum. Le service d’accueil formalise son besoin et ses attentes dans une fiche de poste. La DRH étudie le dossier puis le dispositif est présenté à l’agent lors d’un entretien – il a quinze jours pour communiquer son accord écrit -. La commission administrative paritaire (CAP) concernée rend un avis avant l’affectation. Le parcours d’accompagnement, défini avec l’agent, le service d’accueil et la DRH, peut être réajusté en cours de route pour s’adapter aux besoins et difficultés, repérés lors des évaluations.

À la fin du contrat, l’agent effectue un bilan avec le service et la DRH pour vérifier qu’il est capable d’occuper un emploi pérenne correspondant au type de poste « rebond ». Dans le cadre d’une procédure de reclassement, il est affecté en priorité à un poste pérenne vacant. En cas de réorientation professionnelle, il doit présenter sa candidature aux postes vacants correspondant aux compétences qu’il a acquises.

L’implication du département sur ces sujets n’est pas nouvelle. Dès 2008, des contrats d’immersion prévoyaient d’affecter pour quelque temps un agent dans un service pour préparer sa reprise de fonction. En juin 2015, l’assemblée départementale a accepté d’expérimenter deux postes « rebonds », créés par redéploiement de postes vacants de catégories B et C. Aujourd’hui, le dispositif compte dix postes, répartis entre les catégories A, B et C. Ainsi, le conseil départemental s’inscrit dans une démarche plus globale de reclassement visant à favoriser la carrière complète des agents. En outre, le dispositif incite l’encadrement à accueillir davantage d’agents en reclassement. Devant l’augmentation des problèmes de santé – risques psychosociaux notamment -, le conseil départemental va développer la démarche et il envisage de renforcer la sensibilisation du management. Des grilles d’analyse spécifiques à chaque famille de métiers, objectives, sont en cours d’élaboration et le processus d’évaluation des candidats aux postes « rebonds » sera renforcé par des tests de capacité et d’adaptation.

Dix agents ont bénéficié de ces affectations temporaires. Cinq ont été affectés à un poste pérenne (dont un par mobilité dans une autre collectivité) grâce auquel ils pourront « rebondir » sur un autre poste et poursuivre ainsi le déroulement de leur carrière. Cinq accompagnements sont encore en cours. Pour cette initiative, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle recevra un Territoria or (catégorie « ressources humaines »), le 13 novembre au Sénat.

Martine Courgnaud – Del Ry

Livre blanc

Prix TERRITORIA 2019

Le Prix TERRITORIA permet de mettre en lumière des initiatives locales exceptionnelles. Cette année, 220 projets ont été présentés au Jury TERRITORIA. Au regard de la qualité des dossiers, le jury a sélectionné 50 lauréats ...

Télécharger le livre blanc

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum