Le dynamisme de la commande publique étudié région par région

Commande publique

Depuis trois ans, le baromètre de la commande publique conçu par l’Assemblée des communautés de France (AdCF) et la Banque des territoires (Groupe Caisse des Dépôts), propose l’analyse la plus complète de la situation économique et financière de l’ensemble des donneurs d’ordre publics au travers de l’analyse de leurs marchés publics.

Dans leur dernière étude*, elles proposent des analyses régionalisées des évolutions de la commande publique. L’AdCF a pu chiffrer, domaine par domaine, les incidences directes des contraintes financières qui ont fortement pesé sur les collectivités locales en raison de la faible croissance économique au niveau national après la crise de 2010, mais surtout en lien avec la baisse des dotations de l’État.

Une reprise soutenue de la commande publique

En 2014, la commande publique pilotée par les collectivités locales avait chuté de plus de 10 milliards d’euros, entraînant avec elle de nombreux acteurs économiques. Cependant, depuis le second semestre de 2018, on observe un vrai retour à la croissance dans les carnets des commandes. Ce sont les collectivités qui tirent vers le haut la commande publique tandis que celle des bailleurs sociaux poursuit sa chute. Le secteur de la santé (hôpitaux), comme l’État et ses opérateurs continuent d’avoir des difficultés et font preuve d’une commande publique plus stable.

Une reprise inégale selon les régions

La région Bretagne, comme pour la région Auvergne-Rhône Alpes, connaît une situation assez dynamique en matière de commande publique. Selon les résultats du baromètre, les achats réalisés par des acteurs publics dans cette région ont progressé de + 4,7 % en 2018, contre + 1,2 % à l’échelle de la France entière. Le poids de l’Ille-et-Vilaine, moteur démographique et économique de la région est important. Les carnets de commande des collectivités et de leurs groupements sont à la hausse sur tous les champs thématiques couverts par le baromètre. À l’inverse, les région Bourgogne Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Normandie ont connu une année 2018 difficile.

Enfin, parmi les régions, pour lesquelles la commande publique se redresse au premier semestre 2019, figurent l’Île-de-France mais également l’Occitanie. Concernant cette dernière la bonne trajectoire de 2018 (un volume d’achats en croissance de + 4 %) se poursuit très fortement avec une croissance d’ordre de 20 %.

Source : Baromètre de la commande publique : résultats 2019, Assemblée des communautés de France, septembre 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum