Conseil supérieur de la fonction publique territoriale : séance du 14 novembre 2014

Dialogue social

Quatre textes sont inscrits à l’ordre du jour de la prochaine séance du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) le 14 novembre prochain.

Un projet de décret modifiant le décret n° 87-602 du 30 juillet 1987 pris pour l’application de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et relatif à l’organisation des comités médicaux, aux conditions d’aptitude physique, et au régime des congés de maladie des fonctionnaires territoriaux y sera étudié.

Deux autres projets de décret concernant les dispositions relatives au centre de gestion du Rhône et de la métropole de Lyon et les modifications du décret n° 87-1004 du 16 décembre 1987 relatif aux collaborateurs de cabinet des autorités territoriales y seront aussi examinés.

Enfin, un projet d’ordonnance portant diverses mesures d’adaptation à la création de la métropole de Lyon sera soumis aux membres du CSFPT. Ce dernier point soulève déjà de nombreux mécontentements auprès du personnel concerné.

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques