Les syndicats choqués par les propositions du rapport Tourret

Dialogue social

Les propositions chocs du rapport Tourret génèrent une levée de boucliers chez les syndicats de fonctionnaires.

Dans son rapport réalisé au nom de la commission des Lois, le rapporteur veut étendre aux fonctionnaires la possibilité de rupture conventionnelle du contrat de travail applicable dans le privé. Il préconise aussi la nécessité de stabilisation des effectifs dans la fonction publique d’État et le maintien jusqu’en 2017 du gel du point d’indice qui sert de base au calcul des salaires des quelque 5,4 millions d’agents.

Une grande campagne de lutte contre l’absentéisme mal évalué, mais au « coût considérable », devra être lancée. La journée de carence (non indemnisée en cas d’arrêt maladie) devra être réintroduite. Les temps de travail du secteur public devront être revus et les avancements d’échelons moins rapides et mieux encadrés. Les syndicats sont vent debout contre ces préconisations.
 

Source : Gestion des finances publiques et des ressources humaines, Fonction publique, Alain Tourret, n° 2267, octobre 2014

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques