Il faut répondre explicitement à un mémoire en réclamation de l'entrepreneur

Exécution des marchés

Il résulte des stipulations du CCAG travaux que le délai de forclusion de six mois court à compter de la notification d’une décision explicite du maître de l’ouvrage à l’entreprise.

En l’espèce, il résulte de l’instruction qu’à la suite de la notification du décompte général, la société titulaire a présenté un mémoire en réclamation auquel le pouvoir adjudicateur n’a apporté aucune réponse explicite, de telle sorte qu’aucun délai de forclusion n’a commencé à courir à l’encontre de l’entrepreneur pour contester ce décompte. Il en résulte que celui-ci, qui était en tout état de cause recevable à saisir le juge du contrat d’une contestation du titre exécutoire mettant le solde du marché à sa charge, quand bien même ce document aurait revêtu un caractère définitif, est fondé à soutenir que c’est à bon droit que les premiers juges ont jugé que, faute d’avoir acquis ce caractère, le décompte général ne constituait pas une créance liquide susceptible d’être recouvrée par la voie d’un titre exécutoire.

 

Texte de référence : CAA de Marseille, 6e chambre, 2 décembre 2019, n° 18MA02695-18MA02997, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques