Les ministères forment davantage leurs agents

Fonction publique

En 2017, chaque agent civil des ministères a bénéficié, en moyenne, de 8,5 jours de formation, statutaire et professionnelle.

Le ministère de l’Action et des Comptes publics a récemment publié une étude sur « La formation statutaire et professionnelle des agents des ministères en 2017 » (Stats Rapides n° 48, mars 2019). Ainsi, cette année-là, 5,3 millions de jours de formation ont été dispensés aux agents civils des ministères, représentant une hausse de 4 % par rapport à 2016, qui se répartissent comme suit : 3,3 millions de jours de formation statutaire (+ 6,6 % par rapport à 2016) et 2 millions de jours de formation professionnelle (- 0,1 %). Les agents en fonction ont donc suivi, en moyenne, 5,3 jours de formation statutaire (soit un nombre en hausse de 0,3 jour par rapport à 2016) et 3,2 jours de formation professionnelle, comme en 2016. Au total, le nombre moyen de jours de formation (statutaire et professionnelle) par agent en fonction s’est établi à 8,5 jours en 2017, ont calculé les auteurs de l’étude.

Formation statutaire et formation professionnelle

Le nombre moyen de jours de formation statutaire par agent en fonction a fortement augmenté au sein des ministères économiques et financiers et du ministère de la Justice (pour chacun de + 1,4 jour par rapport à l’année précédente). À l’inverse, celui-ci a diminué au ministère de l’Intérieur (- 0,8 jour). Dans tous les autres ministères, le nombre moyen de jours de formation statutaire s’est avéré stable ou en légère variation (inférieure à +/- 0,4 jour), constate l’étude.

Concernant la formation professionnelle, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international a enregistré, en 2017, la plus forte baisse du nombre moyen de jours par agent en fonction (- 0,8 jour par rapport à 2016), suivi du ministère de la Justice (- 0,5 jour).

Les agents de catégorie C désavantagés

En 2017, les agents de catégories A et B ont bénéficié en moyenne, respectivement, de 8,5 jours (- 0,3 jour par rapport à 2016) et 10,4 jours (+ 0,2 jour) de formation. En revanche, comme les années précédentes, les agents de catégorie C et les ouvriers d’État ont eu un moindre accès à la formation : 6,3 jours de formation en moyenne en 2017, confirme l’étude. « Ce nombre est néanmoins en hausse par rapport à 2016 (+ 0,8 jour) », se félicitent ses auteurs.

La durée moyenne des actions de formation professionnelle s’est élevée à 1,9 jour en 2017 et reste relativement stable, quelle que soit la catégorie hiérarchique des agents. Elle est de 2,2 jours pour les agents de catégorie A, contre 1,8 et 1,7 jours, respectivement, pour les agents des catégories B et C (y compris les ouvriers d’État).

Des dépenses de formation en hausse

Les dépenses totales de formation (hors formation interministérielle) supportées en 2017 par les ministères ont atteint 1,88 milliard d’euros, représentant une hausse de 6,3 % par rapport à 2016. Celle-ci se décompose comme suit : + 4,9 % pour les dépenses de formation statutaire et + 7,9 % pour les dépenses de formation professionnelle. À eux seuls, le ministère de l’Intérieur (640,7 millions d’euros) et les ministères économiques et financiers (522,9 millions d’euros) absorbent près des deux tiers du total des dépenses. À noter : les ministères sociaux n’ont communiqué aucun chiffre relatif à leurs dépenses de formation.

La part des dépenses totales de formation dans la masse salariale s’est établie à 7,7 % en 2017 (+ 0,1 point par rapport à l’année précédente).

Les premiers pas du CPF

Entré en vigueur au 1er janvier 2017 pour se substituer au droit individuel à la formation (DIF), le compte personnel de formation (CPF) a été utilisé par 3 707 stagiaires. Le nombre de jours de formation suivis dans ce cadre s’établit à 12 753 jours. La palme revient aux ministères économiques et financiers, avec 1 185 stagiaires (pour 4 225 jours de formation), loin devant le ministère de la Culture (587 stagiaires, pour 1 933 jours de formation) et celui de l’Intérieur (517 stagiaires, pour 1 277 jours de formation). « Le dispositif est différent de celui du DIF et a pu souffrir, dans un premier temps de l’appropriation, des modalités de sa mise en œuvre ; aussi, le nombre de stagiaires en formation au titre du CPF recule par rapport à celui du DIF enregistré en 2016 (4 822), ainsi que le nombre de jours de formation financés (15 689) », précise l’étude.

 

REJOIGNEZ LE RÉSEAU DE L’EMPLOI PUBLIC

Accélérez votre carrière et favorisez votre mobilité avec weka.jobs !
En un clic retrouvez les offres d’emploi qui vous correspondent proposées par les établissements publics de votre région et, grâce à un réseau de + de 120 000 professionnels, rentrez directement en contact avec vos futurs collègues.

Découvrir le réseau

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum