Création d'un poste de haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) auprès du Premier ministre

Fonction publique

Un poste de haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) auprès du Premier ministre, confié au Secrétaire général du gouvernement (SGG), vient d’être créé par décret, et publié jeudi 22 mars au Journal Officiel.

Le décret, signé par François Fillon, annonce la « mise en place d’un haut fonctionnaire de défense et de sécurité auprès du Premier ministre » et confie cette fonction au SGG, « assisté d’un haut fonctionnaire adjoint ».

« Les juridictions et autorités administratives indépendantes qui sont rattachées pour leur gestion administrative ou budgétaire au Premier ministre pourront demander l’assistance du HFDS », dont les missions « s’effectuent sans préjudice des attributions du Secrétaire général de la défense nationale », est-il précisé.

Cette décision a été prise « à la suite d’études montrant l’utilité d’une fonction de coordination et d’information en matière de défense et de sécurité pour les services du Premier ministre », explique-t-on à Matignon. Cette même source fait valoir qu’une telle fonction existe déjà « dans l’ensemble des ministères ».

Les hauts fonctionnaires de défense et de sécurité ont notamment pour mission, dans le cadre des dispositions du Code de la défense, d’animer et de coordonner la politique en matière de défense, de vigilance, de permanence des institutions, de prévention de crise et de situation d’urgence.

 

Texte de référence : Décret n° 2012-383 du 20 mars 2012 relatif aux attributions du haut fonctionnaire de défense et de sécurité auprès du Premier ministre

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques