Fonctionnaires: Marylise Lebranchu réaffirme qu'il n'y aura pas de suppressions de postes

Fonction publique

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a réaffirmé vendredi 28 mars 2014 que le gouvernement ne reviendrait pas sur la politique consistant à maintenir globalement les effectifs de fonctionnaires.

« C’est une feuille de route et je m’y tiens avec enthousiasme », a déclaré la ministre sur France Inter.

Pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, quelque 150 000 postes ont été supprimés via le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux à la retraite dans la fonction publique d’État, une politique que l’opposition appelle à relancer.

Mais le gouvernement socialiste entend de son côté maintenir les effectifs stables pendant le quinquennat. Et ce en créant des postes dans les secteurs « prioritaires » (Police, Justice, Éducation) qui doivent ainsi être compensées par des suppressions de postes ailleurs.

« J’ai une feuille de route difficile, parce que c’est sans créations de postes supplémentaires. Quand on créé un poste dans l’Éducation nationale, il faut que j’aille chercher un poste chez mes collègues d’un autre ministère et ça c’est difficile », a indiqué Mme Lebranchu sur France Inter.

« Mais c’est une feuille de route et je m’y tiens avec enthousiasme parce que c’est comme ça qu’on redressera la France », a ajouté la ministre.

Les trois versants de la fonction publique (État, territoriale et hospitalière) emploient quelque 5 millions d’agents.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques