Modalités de licenciement d'un agent non titulaire durant la période d'essai

Fonction publique

Les conditions dans lesquelles il peut être mis fin au contrat d’un agent non titulaire en cours ou à la fin de la période d’essai sont précisées aux articles 40 et 42 du décret n° 88-145 du 15 février 1988 relatif aux agents non titulaires de la fonction publique territoriale.

Il en résulte que, dans ces deux cas de figure, le licenciement ne peut intervenir qu’à l’issue d’un entretien préalable, que la décision de licenciement est notifiée à l’intéressé par lettre recommandée avec demande d’avis de réception et doit indiquer la date à laquelle le licenciement doit intervenir compte tenu des droits à congés annuels restant à courir.

Toutefois, aucune durée de préavis n’est requise lorsque la décision de mettre fin au contrat d’un agent non titulaire intervient en cours ou à l’expiration d’une période d’essai.

Par ailleurs, conformément à la jurisprudence administrative s’appliquant tant aux fonctionnaires stagiaires qu’aux agents non titulaires en période d’essai, le licenciement au terme de la période d’essai (ou de stage pour les fonctionnaires) n’a pas à être motivé (CAA Nantes, 28 mars 2003, n° 01NT01736). Il doit l’être en revanche s’il intervient au cours de la période d’essai (CE, 27 février 1995, n° 105732).

L'analyse des spécialistes

  • La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l'état civil Administration

    La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l’état civil

    29/10/18
    Intimement lié à la linguistique et obéissant aux règles grammaticales propres à chaque langue, l'usage du signe diacritique est devenu, entre les défenseurs du français et les tenants des langues régionales*, un sujet polémique qui a des implications jusque dans  l'établissement des actes de l'état civil.
  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Le régime des CCAS : qu'en est-il de l'extension des possibilités de délégation dans les CCAS ? Administration

    Le régime des CCAS : qu’en est-il de l’extension des possibilités de délégation dans les CCAS ?

    29/08/18
    Le centre communal d'action sociale, créé dans toute commune de 1 500 habitants ou plus, a pour mission d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées, et de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale.
  • Tous les articles juridiques