Plafonnement de la durée des congés annuels

Fonction publique

Un fonctionnaire ne peut pas s’absenter pour congés annuels au-delà de 31 jours consécutifs.

Selon l’article 4 du décret n° 85-1250 du 26 novembre 1985, l’absence du service pour congés annuels ne peut excéder 31 jours consécutifs. Cette disposition s’entend comme incluant l’ensemble des jours non ouvrés inclus dans cette période d’absence, y compris les week-ends qui débutent et achèvent cette période et ceci alors que le fonctionnaire aurait été absent le week-end en l’absence d’obligations de service ces jours-là.

La durée de chaque période de congé est ainsi calculée du premier au dernier jour sans déduction des dimanches et jours fériés. Cette limite ne s’applique cependant pas aux fonctionnaires bénéficiant d’un congé bonifié ou aux fonctionnaires et agents autorisés exceptionnellement à cumuler leurs congés annuels pour se rendre dans leur pays d’origine ou pour accompagner leurs conjoints se rendant dans leur pays d’origine.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques