Le contrat de partenariat présente-t-il un avantage certain face à la conclusion d’un marché public classique ?

Partenariat public-privé

Désormais, le recours au marché de partenariat n’est possible que si le modèle contractuel démontre sa pertinence dans sa globalité, c’est-à-dire en fonction de l’ensemble des éléments qui constituent sa spécificité.

Depuis l’entrée en vigueur de la réglementation 2016, les notions d’efficience et le rapport coût/performance sont au cœur du dispositif. L’acheteur public doit démontrer, dans une évaluation préalable du mode de réalisation, que le marché de partenariat est une option contractuelle pertinente et pour ce faire, procéder à une comparaison entre les différents modes contractuels de réalisation. L’acheteur doit nécessairement faire apparaître au cœur du bilan « le coût global du projet compte tenu notamment de la structure de financement envisagée », et préciser le détail des différentes composantes de la rémunération du titulaire (coûts d’investissements, coûts de financement, coûts de fonctionnement, notamment les coûts d’entretien et de maintenance). Le contrat doit comporter des annexes financières détaillant l’ensemble de ces coûts, obligatoirement présentées aux assemblées délibérantes. Le contrat de partenariat doit enfin faire l’objet d’un rapport annuel détaillant le suivi et le contrôle de son exécution.

 

Texte de référence : Question écrite n° 12135 de Mme Sophie Panonacle (La République en Marche – Gironde) du 18 septembre 2018, Réponse publiée au JOAN le 13 novembre 2018, p. 10243

L'analyse des spécialistes

  • Quelles lignes directrices de gestion dans la fonction publique hospitalière en 2021 ? Santé

    Quelles lignes directrices de gestion dans la fonction publique hospitalière en 2021 ?

    29/10/20
    L'évaluation professionnelle des agents hospitaliers va connaître deux mutations importantes en 2021.
  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Tous les articles juridiques