Proposition de loi relative au délit de harcèlement sexuel

Santé et sécurité au travail

La proposition de loi relative au délit de harcèlement sexuel exige deux éléments nouveaux pour matérialiser le délit de harcèlement sexuel, à savoir : l’atteinte à la dignité de la personne et la création d’un environnement intimidant, hostile, dégradant ou offensant.

Par décision du 4 mai dernier, le Conseil constitutionnel a abrogé l’article 222-33 du Code pénal réprimant le harcèlement sexuel. Les Sages ont en effet estimé que les éléments constitutifs de l’infraction n’étaient pas suffisamment définis.

Il est proposé de donner une nouvelle définition au harcèlement sexuel et de remplacer le 1° de l’article 6 ter de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des  fonctionnaires. Il serait ainsi défini comme « le fait… de harceler autrui en portant atteinte à sa dignité et en créant un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d’un tiers ».

Le 1° de l’article 6 ter de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires renvoie à la définition du harcèlement sexuel donné par l’article 222-33 du Code pénal qui est : le fait d’user de menaces, d’intimidation ou de contrainte, ou d’exercer des pressions de toute nature pour obtenir des faveurs de nature sexuelle.

 

Texte de référence : Proposition de loi relative au délit de harcèlement sexuel, présentée par M. Roland Courteau (Document du Sénat, n° 539, 15 mai 2012)

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques