Restauration scolaire : 51 % proposent du bio en 2010

Achats

Les produits bio progressent dans les cantines scolaires, c’est ce que révèle une enquête de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique.

Les produits ou ingrédients issus de l’agriculture biologique sont de plus en plus présents dans le milieu scolaire, affirme l’Agence Bio (Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique). 51 % des établissements de restauration scolaire proposent du bio en 2010 contre 46 % en 2009. La part de ces établissements « est globalement la même en gestion directe et en gestion concédée (40 %) », affirme l’enquête. Des produits bio progressent au sein des grosses structures de restauration scolaire (plus de 500 repas par jour) : 62 % en proposent désormais, contre 45 % en 2009.

D’après l’enquête menée auprès de 400 responsables des achats des établissements de la restauration collective* scolaire et pour les salariés, la part des établissements de restauration collective utilisant des produits issus de l’agriculture biologique est passée à 40 % en 2010 (36 % en 2009). Ce pourcentage devrait s’élever à 77 % d’ici deux ans. En effet, 37 % des établissements interrogés comptent introduire des produits bio pendant cette période.

Les achats d’ingrédients biologiques des restaurants collectifs ont doublé en un an : 44 millions en 2008 contre 92 millions en 2010. En 2010, 49 % des restaurants collectifs proposent des produits ou ingrédients biologique une fois par mois contre 36 % en 2009. 13 % proposent un produit ou ingrédient biologique tous les jours, 5 % le faisait en 2009.

Les produits phares du bio ? Les pommes, les yaourts, les carottes, le poulet, le riz et les pâtes. Parmi les progressions on notera celles des légumes surgelés (15 % des restaurants en proposent en 2010 contre 7 % en 2009) et le pain frais (4% en 2010 contre 7 % en 2009).

* L’ensemble des données de l’observatoire 2010 des produits biologiques en restauration collective est issu de l’enquête effectuée par le cabinet Gressard, l’institut de sondage CSA et l’Agence Bio du 18 février au 6 mars 2009 et actualisée par l’institut de sondage CSA du 10 au 15 mars 2010.

Valérie Siddahchetty

L'analyse des spécialistes

  • Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales Élus

    Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales

    11/02/20
    La loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique consacre un titre II intitulé « simplifier le fonctionnement du conseil municipal ». Ces mesures auront un impact essentiellement dans les communes de petites tailles.
  • Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020 Urbanisme

    Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020

    06/02/20
    En repoussant la date de caducité des plans d’occupation des sols (POS) du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, le législateur offre un nouveau répit aux communes membres d’intercommunalités dont le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) est en cours d’élaboration.
  • "Circulaire Castaner" : le Conseil d'État, garant du clivage gauche/droite ? Élus

    « Circulaire Castaner » : le Conseil d’État, garant du clivage gauche/droite ?

    04/02/20
    Dans son ordonnance n° 437675, 437795, 437805, 437824, 437910, 437933 du 31 janvier 20201, le Conseil d'État a partiellement suspendu l'exécution de la circulaire du 10 décembre 2019 du ministre de l'Intérieur relative à l'attribution des nuances politiques aux candidats aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020.
  • Tous les articles juridiques