La commande publique en hausse en 2017

Commande publique

Selon le baromètre de la Caisse des dépôts et de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF), l’évolution de la commande publique est en hausse de 7,1 % passant de 72,2 milliards en 2016 à 77,3 milliards en 2017.

Cette reprise ne doit pas masquer la baisse de 20 % constatée entre 2012 et 2017. L’étude, à travers quatre axes d’analyse permettant des tirs croisés, détaille la destination de la dépense, la nature des prestations (fournitures, services, travaux), la catégorie de maître d’ouvrage, et le territoire.

La commande publique par région et par catégories d’acheteurs

À l’exception de la Bretagne en baisse de 2,4 %, la commande publique augmente dans l’ensemble des régions. Les hausses les plus importantes sont en Bourgogne-Franche-Comté (+ 16,4 %), en Provence-Alpes-Côtes d’Azur (+ 14,4 %) et en Île-de-France (+ 8,4 %). Cependant, c’est en Bretagne que la commande publique par habitant est la plus importante (1 214 € par habitant devant PACA à 1 206 €). Concernant les catégories d’acheteurs, les collectivités locales et leurs groupements ont stimulé la hausse en 2017, aux côtés de l’État et des opérateurs économiques.

La commande publique par destination et par secteur d’achat

Toutes les politiques publiques connaissent une augmentation en 2017, à l’exception du logement et de l’habitat (baisse de 3,7 %). Le bâtiment concentre les dépenses les plus importantes. Concernant la nature de la dépense, ce sont les marchés de fournitures (+ 8 %), de services (+ 14 %) et d’ingénierie (+ 8 %) qui tirent la commande publique à la hausse. Au sein des marchés de travaux, si l’on observe une reprise des travaux de renouvellement et de rénovation (+ 5,6 %), les travaux neufs poursuivent leur déclin (‐ 5,7 %). Les collectivités territoriales portent 60 % du volume annuel des marchés de travaux. Mais il demeure encore 38 % en‐deçà du pic de 2012.

Les communes en tête des collectivités locales acheteuses

Les communes occupent un rôle central dans la commande publique (49 %). Au total les collectivités du bloc communal (communes et communautés) concentrent 60 % des achats. Le baromètre révèle en outre que les marchés de services et d’ingénierie représentent plus de la moitié (51 %) des marchés des communautés et des métropoles.

Dominique Niay

Source : Baromètre de la commande publique – « Les résultats de l’année 2017 », Caisse des dépôts et Assemblée des Communautés de France, 30 janvier 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum