Délégataire défaillant : l’administration n’est pas démunie

Commande publique

Que faire en cas de mise en redressement judiciaire du titulaire d’une délégation de service public (DSP) pour assurer la continuité du service public ?

Selon le ministère de l’Intérieur, une autorité délégante peut substituer l’administration ou un tiers au cocontractant (aux frais et aux risques de celui-ci) sans nouvelle mise en concurrence ni publicité. Il faut que cette décision soit « légalement subordonnée
» à l’appréciation préalable des garanties professionnelles et financières que peut présenter le nouveau titulaire du contrat (avis du Conseil d’État n° 364803 du 8 juin 2000). Autre condition : cette « cession
» suppose au préalable « une faute grave du délégataire
» (CE, 22 janvier 1919, Guyot
).

Les mesures mises en œuvre ne mettent pas fin au contrat. Elles sont « toujours (…) provisoires et temporaires en vue du lancement d’une nouvelle procédure de délégation de service public qui n’intervient qu’une fois la résiliation de la délégation précédente réalisée
», a averti le ministère, le 21 avril.

Référence : QE n° 14247,
JO AN du 21 avril 2009.

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques